Communaute
16:30 14 juillet 2009 | mise à jour le: 14 juillet 2009 à 16:30 Temps de lecture: 1 minutes

Le long chemin d’un vieux pot de peinture

Aux lendemains des déménagements du 1e juillet, plusieurs ménages de Québec voudront rafraîchir les murs de leur nouveau logis. Et de la peinture, vaut mieux en avoir un peu plus que pas assez. Des restants encombreront les sous-sols, jusqu’au prochain grand ménage, où ils prendront alors le chemin des quincailleries ou des écocentres. Mais qu’en fait-on, ensuite? Détails d’un voyage plutôt coloré.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *