Communaute
11:05 21 juillet 2009 | mise à jour le: 21 juillet 2009 à 11:05 Temps de lecture: 4 minutes

Foyers à l’éthanol : pour l’extérieur comme l’intérieur

Amateurs de soirées passées autour d’un feu en été, le manufacturier ACME-Québec propose divers modèles de foyers à l’éthanol pour l’extérieur. Dépourvus de cheminée, ces appareils ne rejettent pas de gaz carbonique et conviennent aux amateurs de camping comme à ceux qui préfèrent se prélasser sur leur terrasse.

Écologique, le foyer utilise l’éthanol dénaturé par des additifs qui donnent aux flammes une teinte jaune orangé ressemblant au feu de bois. Le carburant brûle proprement sans aucun entretien et la combustion ne produit que de la vapeur d’eau et un peu de dioxyde de carbone. Utilisé à l’intérieur, un seul litre d’éthanol permet de chauffer une pièce de 600 pieds carrés durant plus de quatre heures.

Mario Imbeault d’ACME-Québec propose deux modèles en particulier pour l’extérieur cet été. Conçus par Gel Flamme, le modèle 430 (un rocher surmonté d’un tube de verre) et le modèle 2900 (une lanterne géante) offrent les avantages habituels d’un foyer à l’éthanol auxquels on ajoute la mobilité. «C’est un produit vraiment intéressant parce qu’on peut le transporter. On peut l’installer simplement sur son terrain, mais aussi chauffer sa roulotte en camping et l’utiliser comme un poêle pour cuisiner puisqu’en réalité, c’est un brûleur», explique-t-il.

Alternatives économiques

Les modèles extérieurs de foyers à l’éthanol représentent une alternative à la fois pour ceux qui ne souhaitent pas investir dans d’importantes rénovations pour installer un foyer conventionnel dans leur maison et pour ceux qui n’envisagent pas dépenser des sommes importantes pour un gros foyer extérieur conventionnel. «Les foyers extérieurs sont très abordables, environ 200 $ pour le modèle rocher et 400 $ pour la lanterne, c’est intéressant pour débuter», assure M. Imbeault.

Si on considère qu’une corde de bois coûte près de 100 $, qu’elle se consume assez rapidement et qu’il est compliqué d’éteindre le feu pour le rallumer plus tard, l’éthanol devient avantageux. En effet, ce combustible renouvelable permet de faire du feu pendant presque 20 heures pour environ 20 $ selon Mario Imbeault.

Par ailleurs, même si les autres modèles offerts chez ACME-Québec sont conçus d’abord pour l’intérieur, rien n’empêche de les déplacer partout où il y a un toit pour les couvrir. Pavillon, verrière ou patio couvert peuvent ainsi devenir les hôtes d’un foyer à l’éthanol. On l’accroche au mur comme un cadre, ou on le dépose sur le sol ou sur une table, tout simplement.

Technologie antique

Polyvalent donc le foyer à l’éthanol, certainement. Mais, nouveau? Peut-être pas tant que ça! «L’engouement pour les foyers à l’éthanol ne fait que commencer. Pourtant, nous n’avons rien inventé, les Égyptiens avaient compris le principe il y a 3000 ans et se chauffaient ou s’éclairaient de cette façon», affirme M. Imbeault.

Plus de 20 modèles de foyers à l’éthanol, tous fabriqués au Québec, sont offerts chez ACME-Québec. On les retrouve dans un grand choix de couleur et de matériaux. Côté réglementation, les foyers à l’éthanol pour l’extérieur sont soumis aux mêmes règles que les foyers standards. Rien de contraignant sur le territoire de la Ville de Québec. Ils doivent être situés à plus de trois mètres de tout bâtiment, ne pas être installés sous des fils électriques et ne pas être utilisés comme incinérateur.

Information : http://www.acme-quebec.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *