Communaute
17:30 10 mai 2015 | mise à jour le: 10 mai 2015 à 17:30 temps de lecture: 3 minutes

Voyage humanitaire au Mexique: un séjour enrichissant pour 13 jeunes de l’ESMSA

VOYAGE. Les voyages forment la jeunesse. Ce proverbe a pris tout son sens dernièrement alors que 13 élèves de l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne ont participé à un voyage humanitaire à Huatusco, au Mexique, une occasion de découvrir une autre culture et la population qui la fait vivre.

Il s’agissait de la première fois depuis fort longtemps qu’un tel voyage était organisé à l’ESMSA, indique le directeur Simon Mainville. Les 13 élèves ont donc séjourné pendant près de deux semaines dans cette ville de l’État de Veracruz. Ils séjournaient chez des familles d’accueil, leur permettant de voir la «vraie vie» des Mexicains. Si pour certains, comme Kevin Bessette, les soupers semblaient être des rassemblements importants pour la famille entière, d’autres, dont Marie-Christine Breton, ont pu constater que les Mexicains ne se restreignaient pas à des heures fixes pour les repas, en mangeant quand ils avaient faim.

Les élèves ont notamment participé à la construction d’un parc. «Pendant les travaux, les enfants restaient autour. Ils avaient vraiment hâte de jouer», se souvient Emmy Racine. Reconnaissants, les villageois s’occupaient bien de leurs travailleurs en s’occupant de les nourrir de spécialités locales. Les trois élèves rencontrés par L’Autre Voix ont apprécié la nourriture lors de leur séjour, mais on pouvait comprendre dans leurs réponses qu’ils se passeront de tacos pour un bon moment encore.

Rencontres

Les élèves de l’ESMSA ont animé dans une école primaire auprès d’enfants. «Ça nous a marqués à quel point ils étaient respectueux. Quand tu leur parlais, ils t’écoutaient et ne faisaient pas d’autres choses en même temps», souligne Emmy, dont le moment préféré a été celui passé auprès de jeunes d’une école de personnes handicapées. Un échange culturel, le temps d’un dîner, a également eu lieu avec des élèves d’une école secondaire qui étudiaient en tourisme.

Ce qui aura marqué ces trois élèves, c’est entre autres la capacité des Mexicains d’être heureux même si certains ont une situation économique plus difficile. «Ils n’ont pas beaucoup de choses et n’ont pas besoin de plus pour être heureux», souligne Kevin.

«La générosité des gens m’a vraiment marquée. Ils n’ont rien et ils font l’impossible pour te donner ce qu’ils n’ont pas», indique pour sa part Emmy. «C’est un peuple hyper gentil, très accueillant», estime pour sa part Marie-Christine.

Aboutissement

Ce voyage marquait l’aboutissement de plusieurs mois de démarches des élèves afin de recueillir l’argent nécessaire à ce voyage. Vente de chocolat et de savon, organisation de lave-autos et de souper de financement, production d’un album de musique: les jeunes ont multiplié les moyens pour réussir à accumuler la somme demandée. «C’était difficile par moment, on a eu des doutes, il a fallu travailler fort, mais ç’a vraiment valu la peine», conclut Kevin.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *