Communaute
15:41 24 avril 2015 | mise à jour le: 24 avril 2015 à 15:41 temps de lecture: 3 minutes

Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré: le public invité à contribuer à la campagne de financement

CAMPAGNE. Ayant déjà récolté 623 000$ auprès d’entreprises, la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré lance maintenant sa campagne publique de financement dont l’objectif est d’atteindre un million de dollars, une somme qui servira notamment à créer une unité de soins palliatifs.

«On veut mobiliser non seulement les entreprises, mais l’ensemble de la population à notre cause commune», a indiqué la directrice-générale de la fondation, Véronique Tremblay, lors du lancement. Une campagne dite «silencieuse» a d’abord été menée par une équipe de sollicitation mise sur pied par les coprésidents de la campagne: Martin Roy, président de la fondation, Jean-Luc Fortin, préfet de la MRC de la Côte-de-Beaupré, Jocelyn Boivin, président d’Alliances Affaires Côte-de-Beaupré, et Mario Simard, président de la Caisse Desjardins de La Côte-de-Beaupré. L’équipe avait pour mission de contacter des entreprises susceptibles de contribuer, permettant d’amasser 623 000$.

Le public est maintenant invité à embarquer dans la campagne, intitulée «Votre don deviendra grand». «Tous ensemble, par de petits et de grands efforts, nous pouvons y arriver. Ce projet est plus qu’un projet de soins palliatifs, c’est celui qui aidera les gens que vous connaissez, côtoyez et que vous aimez», a soutenu M. Roy.

Trois volets

Le projet se divise en trois volets. Le premier, estimé à 500 000$, est la création d’une unité de soins palliatifs distincte et fermée à l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré. «Ce projet a été conçu pour adoucir le processus de fin de vie. Par exemple, la cuisinette et le salon seront très pratiques pour les visiteurs, car ils pourront demeurer plus longtemps au chevet de leurs proches. Le fait que ce soit aménagé en dehors de la chambre fera aussi en sorte que le patient, souvent sensible aux odeurs ou au bruit, ne sera pas incommodé», affirme Mme Tremblay. Il sera également possible pour la famille de prendre le temps de vivre le décès de leur proche grâce notamment à un salon de recueillement.

Le volet deux, dont l’objectif financier est de 375 000$, sera attribué à la bonification des services de soins à domicile en apportant du support aux proches aidants, que ce soit par l’achat d’équipement spécialisé et adapté ou par l’offre de support et de répit.

Le dernier volet, évalué à 125 000$, sera réservé à la formation de l’ensemble du personnel et des bénévoles en contact avec des gens en fin de vie, notamment les interventions du CLSC, de l’urgence ou du CHSLD. Ces formations leur permettront de développer des compétences plus spécifiques en accompagnement dans le processus de deuil.

Un microsite a été créé spécialement pour la campagne: www.votredondeviendragrand.com. Il est possible d’y voir les entreprises ayant donné, dont celles qui ont offert 50 000$ et plus. Pour information: 418-827-5773 poste 2802.

Le président de la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré, Martin Roy, et Véronique Tremblay, directrice-générale.

(Photo TC Media – Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *