Communaute
17:00 30 septembre 2015 | mise à jour le: 30 septembre 2015 à 17:00 temps de lecture: 2 minutes

Première rentrée pour le gymnase de l’école du Petit-Prince

NOUVEAUTÉ. Alors que le nombre d’élèves ne cesse de croître à l’école primaire du Petit-Prince à L’Ange-Gardien, l’établissement entame sa première année avec son nouveau gymnase dont l’inauguration officielle a lieu en octobre.

Pour la directrice de l’établissement, Marthe Rivard, le besoin d’un nouvel espace était criant depuis déjà quelques années. «Depuis cinq ans, nous avons passé de 200 à 285 élèves dans l’école, affirme Mme Rivard. L’ancien gymnase était rendu désuet.»

Les travaux pour cette nouvelle section, commencés depuis septembre 2014, finissent dans les prochaines semaines, selon la conseillère en communications de la commission scolaire des premières seigneuries, Véronique Gingras. «Il reste encore un poteau d’usage public à déplacer dans la cour avant de finir les travaux de terrassement, explique-t-elle. Ça devrait prendre de deux à trois semaines.» L’inauguration officielle aura lieu quant à elle le 22 octobre prochain à 14h30.

Usage public donné au gymnase

En plus de donner accès aux enfants à de nouvelles infrastructures, le gymnase permet aussi d’accueillir de nouveaux cours dans le cadre de la programmation de loisirs de la municipalité. Des cours de badminton et de volley-ball intérieur y seront dispensés. «La municipalité a contribué au tiers des investissements pour la nouvelle section, confirme Marthe Rivard. La section va avoir une utilité aussi pendant qu’après les heures de classe.»

La contribution de la municipalité a permis à l’école d’obtenir un gymnase dont les proportions sont deux fois plus grandes qu’à l’habitude. «En plus de doubler la superficie, nous avons aménagé un local de musique à l’étage supérieur qui peut lui aussi accueillir des activités en soirée», rapporte la directrice de l’école.

Avec l’espace laissé par l’ancien gymnase, l’école a pu aménager de nouveaux locaux pour ces groupes d’élèves. «Les trois nouvelles classes nous permettent de répondre à la demande grandissante dans notre établissement», croit Marthe Rivard.

La prochaine étape est de repenser la cour d’école pour la rendre plus attrayante aux enfants, croit Mme Rivard. «Nous avons une grande partie à l’ouest qui n’est pas encore exploitée, explique-t-elle. On commence lentement à y penser.» De nouveaux espaces de stationnements sont aussi prévus, au grand bonheur des enseignants et des parents.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *