Communaute
18:47 24 février 2014 | mise à jour le: 24 février 2014 à 18:47 temps de lecture: 4 minutes

Deux nouveaux intronisés au Mur des réussites de l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne

Comme l’affirme le directeur de l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne, Simon Mainville, les chemins vers l’excellence sont multiples et variés. Les deux nouveaux nominés du Mur des réussites, l’auteure Valérie Forgues et le docteur Jean-Sébastien Touchette, en sont de parfaits exemples.

Valérie Forgues

Ayant fréquenté l’ESMSA jusqu’en 1994, Mme Forgues a publié quatre livres en plus des nombreuses nouvelles et poèmes parus dans différentes revues. La jeune auteure cumule les mentions honorifiques: lauréate du prix de poésie de la fondation lavalloise des lettres en 2011, mention spéciale du jury aux VIe Jeux de la francophonie et prix de la CONFEMEN à Beyrouth en 2009, où elle a représenté le Québec, mention du prix Piché au Festival International de poésie de Trois-Rivières, en sont quelques-unes.

Surprise de recevoir un tel honneur de la part de son ancienne école, celle qui a complété un baccalauréat et une maîtrise en études littéraires avoue que son passage au secondaire n’a pas été le plus exemplaire. «Rêveuse, un peu décalée, pas tout à fait comme les autres, je ne me sentais pas vraiment à ma place. Un peu comme si j’avais été projetée dans une autre paire de bottes pas tout à fait ajustée à mes pieds», a-t-elle raconté devant une foule d’élèves.

La bibliothécaire se souvient que peu de choses l’intéressaient à l’époque et que son dossier académique laissait à désirer, allant jusqu’à doubler sa troisième secondaire. Mme Forgues se savait toutefois habitée d’une passion: les livres. Un de ses endroits préférés à l’école était la bibliothèque, où elle pouvait «s’évader, fuir et rêver». Après un passage mitigé au cégep, elle a plus tard décidé de se lancer dans les études littéraires avec le succès qu’on lui connaît, elle qui estimait pourtant que l’écriture était hors d’atteinte.

«Je suis très émue que mon parcours soit souligné comme un exemple de réussite. Trop souvent, ce à quoi on s’arrête, ce sont les notes, la performance, ce qui saute tout de suite aux yeux. Je ne dis pas que l’excellence n’existe pas. Elle peut prendre différentes formes que quelques chiffres sur un bout de papier. […] J’aimerais dire à ceux qui ne savent pas où ils s’en vont, ceux qui se rendent à l’école à reculons, ceux qui se sentent différents, qu’il ne faut pas abandonner. Il faut explorer, se donner le temps de se trouver.»

Jean-Sébastien Touchette

Finissant de la cohorte de 1999, M. Touchette, qui présentait un bon dossier académique, a pris une année sabbatique entre le cégep et l’université pour soutenir bénévolement un orphelinat au Népal. Cette expérience l’incite à se lancer dans des études en médecine, pendant lesquelles il faut plusieurs stages internationaux, notamment au Mali, à Cuba et en Inde.

Docteur en médecine familiale depuis quatre ans, il continue de donner des formations au Mali presque annuellement en plus de se rendre à l’occasion à Inukjuak pour soigner la communauté inuite. Cet emploi lui permet d’aider les gens tout en voyageant, exactement ce qu’il voulait faire dans la vie.

Se considérant comme un petit gars de Saint-Ferréol qui a réussi à faire le travail qu’il aime au quotidien, il souhaite que son parcours puisse être la preuve qu’il est «possible d’être un gars ou une fille de la Côte-de-Beaupré et d’en venir à être heureux parce qu’on est capable de réaliser les rêves qu’on s’est fixés, peu importe lesquels».

Son secret pour l’empêcher de se décourager lors des moments plus difficiles? Donner une couleur «qui va me ressembler» à ce qu’il fait, lui permettant de conserver sa passion. Et sa recette pour la réussite? «La passion, le travail, le dévouement et avoir fréquenté l’ESMSA!»

Premiers intronisés au Mur des réussites

Patrice Drouin

Alain Guay

Alex Harvey

Stéphane Jean

Philippe Lefrançois

Marie-Hélène Prémont

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *