Communaute
18:30 5 septembre 2014 | mise à jour le: 5 septembre 2014 à 18:30 temps de lecture: 3 minutes

Gravir le Mont-Sainte-Anne pour venir en aide aux jeunes

ACTIVITÉ BÉNÉFICE – Gravir une montagne peut représenter tout un défi, mais lorsque l’on prend conscience des épreuves que connaissent tous les jours certains jeunes, cet obstacle peut soudainement sembler surmontable. Afin de venir en aide aux jeunes en difficulté et de récolter des fonds pour la Fondation Le Petit Blanchon, une activité de financement aura lieu le 27 septembre au Mont-Sainte-Anne, «La Montée des Sommets».

«Avec Le Petit Blanchon, j’ai beaucoup entendu parler des histoires d’enfants qui sont là-bas ayant malheureusement vécu des difficultés, en plus de ne pas nécessairement avoir eu l’encadrement et l’entourage pour bien réussir dans la vie. Je connais l’importance d’une bonne fondation quand tu es jeune», explique la planchiste Dominique Maltais, porte-parole de la deuxième édition de la Montée des Sommets Banque Laurentienne.

Il s’agit d’un défi sportif qui consiste à parcourir en cinq heures, en solo, accompagné d’enfants ou en équipe, la plus grande distance possible dans un sentier prédéterminé de la montagne. Le calcul des distances se fait à l’aide de balises, érigées à tous les 800 mètres. Les participants sont invités à amasser des fonds pour les remettre à la Fondation Le Petit Blanchon, dont la mission est de venir en aide à toute personne ou organisation qui propose un projet dont les priorités sont d’aider et d’améliorer la qualité de vie d’enfants vivant des situations critiques.

Le Phare du Blanchon

La totalité de la somme amassée servira à financer le projet «Le Phare du Blanchon». Il s’agit d’une maison, qui est en construction à Saint-Gabriel-de-Valcartier, pour des enfants qui connaissent de grandes difficultés.

«C’est une nouvelle construction qui va aider sept enfants entre 8 et 13 ans qui sont vraiment mal pris. Ils ont de grosses difficultés d’apprentissage scolaires et d’habileté sociale. Ce sont des enfants très intelligents, mais qui sont tellement envahit par différents traumatismes vécus dans leur famille, qu’il faut leur donner un espace où on va s’assurer de leur bien-être, diminuer le stress qu’il vivent en étant dans un milieu rural avec une communauté aidante, un milieu axer sur le sport et l’apprentissage scolaire», indique Jean-Yves Caron, responsable du projet au Centre jeunesse de Québec – Institut universitaire. Il souligne que la totalité de l’argent ira à cette cause, et non pour couvrir des frais d’administration.

«On ne peut pas s’imaginer en 2014 combien d’enfants ont été violés, battus et violentés psychologiquement», se désole M. Caron.

Objectifs

Ayant récolté 50 000$ lors de la première édition, l’organisation a fixé un objectif de 60 000$ pour cette année. «C’est un événement autant pour ceux qui veulent faire une balade que pour ceux qui veulent relever un défi personnel. Je pense que tous vont y trouver leur compte», estime la double médaillée olympique.

Pour plus d’information et inscription: http://www.lamonteedessommetsbl.com

En chiffres

50 000$

Montant amassé lors de la première édition

500

Marcheurs ayant participé au défi l’année dernière

5 000

Personnes sur place l’année dernière pour les différentes activités (dîner, souper spectacle, etc.)

 

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *