Communaute
14:58 10 janvier 2013 | mise à jour le: 10 janvier 2013 à 14:58 temps de lecture: 2 minutes

Deux résidents de Beaupré grimperont le Kilimandjaro

Raymonde Laberge et Guy Boivin, deux résidents de Beaupré, iront grimper le Kilimandjaro en octobre afin d’amasser des fonds pour la fondation Gilles Kègle. Ils organisent un souper- bénéfice le 26 janvier prochain au restaurant les Artistes, à Sainte-Anne-de-Beaupré.

«C’est un rêve que je réalise et en même temps, je le fais pour une bonne cause», affirme Raymonde Laberge, qui souhaite depuis longtemps gravir cette montagne de 3 962 mètres. Pour la propriétaire de Bijoux Ray, entreprise située à L’Ange-Gardien, le choix de la fondation Gilles Kègle était clair. «Cet homme, c’est la générosité en personne», mentionne-t-elle. L’infirmer de la rue et son équipe viennent en aide à plus de 1 500 bénéficiaires, dont 1 300 sont des personnes âgées à risque élevé de mortalité.

Pour faire partie de l’aventure, les participants doivent amasser 10 000$. Mme Laberge a déjà amassé environ la moitié du montant, notamment grâce à ses proches et à ses contacts d’affaires. Avec le souper-bénéfice du 26 janvier, son conjoint et elle espèrent faire grimper leur montant. Mme Laberge compte aussi organiser pendant cette soirée un encan silencieux.

Défi à relever

La résidente de Beaupré a décidé de s’offrir pour ses 60 ans cette ascension du Kilimandjaro. Elle a préféré ce défi à celui d’une expédition à la base de l’Everest, car elle souhaitait atteindre un sommet. «Je sais que ce ne sera pas facile, mais je veux vivre ça», indique Mme Laberge. Elle a déjà goûté à la sensation de se retrouver au sommet d’une montagne d’importance lorsqu’elle a gravi le mont Rainier, dans l’État de Washington, aux États-Unis. «J’ai compris pourquoi les gens veulent aller toujours plus haut. C’est un endroit où on se sent bien», explique-t-elle.

Pour se préparer à cette épreuve physique, Mme Laberge grimpe régulièrement le Mont-Sainte-Anne en plus de faire su ski de fond et du ski alpin. Cet été, elle fera du vélo de route et de montagne, mais de façon plus intensive.

Vous avez jusqu’au 15 janvier pour réserver votre place au souper-bénéfice. Le coût est de 50$. Pour réserver, vous pouvez appeler à ces numéros : 418 406-9267, 418 952-0225 et au 418 827-2324. Vous pouvez également faire un don via le site internet de la fondation au http://www.gilleskegle.org. L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *