Communaute
13:16 6 juillet 2013 | mise à jour le: 6 juillet 2013 à 13:16 Temps de lecture: 2 minutes

Des jeunes de la Côte-de-Beaupré prêts à l’emploi

Quinze jeunes de niveau secondaire provenant de différentes municipalités de la Côte-de-Beaupré s’unissent pour former une coopérative de travail durant la période estivale.

Chapeautée par le Carrefour Jeunesse-Emploi, la Coopérative jeunesse de services Côte-de-Beaupré offre ses services autant à la population qu’aux entreprises, et ce dans des domaines aussi variés que la peinture, le jardinage, l’entretien ménager, le gardiennage, le nettoyage de piscine et la distribution de publicité. Une dynamique et motivée main-d’œuvre âgée de 12 à 14 ans est désormais disponible à l’emploi.

Cette initiative, qui en est à sa 9e édition sur la Côte-de-Beaupré, vise notamment à permettre aux jeunes d’acquérir une première expérience de travail, d’apprendre le fonctionnement d’un conseil d’administration, en plus de développer leur fibre entrepreneuriale.

Une expérience qui s’avère bénéfique pour plusieurs. «Ça leur donne l’occasion de se dégêner et de prendre confiance en eux. […] Ils gagnent en aisance avec le public», indique Pascale Simard. Ils vivent aussi dans une véritable ambiance de travail, leur permettant d’apprendre qu’il ait important de mettre du sérieux à l’ouvrage. Ceux qui n’en sont pas à leur premier été au sein de la CJS se chargent d’ailleurs de le rappeler aux nouveaux, bien conscients que les contrats n’arriveront pas seuls.

Cet apprentissage se fait dans le plaisir, indique Joëlle Simard. «Un bel esprit de groupe se forme. Ils rencontrent de nouveaux jeunes de gangs différentes et ils se motivent les uns les autres», explique-t-elle. «Leur but en venant ici est évidemment de se faire un peu d’argent, mais c’est aussi d’avoir du plaisir.»

Intérêts

Les jeunes sont appelés à toucher à tout. Ils vont sur le terrain pour accomplir les tâches, mais ils s’occupent aussi de tâches administratives avec l’aide des deux animatrices. Il s’agit donc d’une belle occasion pour se dénicher des intérêts.

Ces travailleurs font beaucoup affaire avec les municipalités, mais n’importe qui peut faire appel à leurs services. La CJS prend fin le 10 août.

Pour information : 418 827-8211 ou cjscotedebeaupre@hotmail.com.

(En collaboration avec Jean-Manuel Téotonio)

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *