Société
15:00 21 novembre 2017

Troquer pour s’entraider entre voisins

COLLABORATION. Depuis août 2016, L’Espace Troc’Don permet de donner et de s’approprier différents articles sans échange monétaire. Situé à proximité de l’église de Saint-Ferréol-les-Neiges, en plein cœur du village, ce lieu est basé sur l’entraide citoyenne et locale. 

L’Espace Troc’Don à Saint-Ferréol-les-Neiges est fermé pour l’hiver.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

La saison vient de se terminer et la population continue d’aller y porter différents articles malgré la fermeture de l’établissement. Du printemps à l’automne, on peut y retrouver de la vaisselle, des vêtements, des livres, des jouets et même des petits appareils électroniques. Troc’Don a de tout pour la communauté, pour tous les âges. C’est comme un voisin qui peut dépanner.

La conseillère municipale Mélanie Royer-Couture a été inspirée par une idée venue de France. C’est-à-dire éviter le gaspillage avec la Give Box (la boîte à dons). En janvier 2016, elle a présenté l’idée au directeur des loisirs de Saint-Ferréol-les-Neiges, Martin Pouliot. Il était emballé par cette proposition. La municipalité a offert le garage adjacent au presbytère, très peu utilisé, afin de permettre la réalisation du projet. Des entreprises locales ont subventionné le projet à différentes échelles permettant l’aménagement du nouvel emplacement. Aucun employé rémunéré n’est présent, seuls des bénévoles font le triage des articles reçus.

DEUXIÈME EMPLACEMENT

La demande et l’achalandage à Troc’Don sont en constante croissance. Des responsables de l’administration de la municipalité, dont Martin pouliot et Mélanie Royer-Couture, ont formé un conseil d’administration afin de créé l’organisme sans but lucratif Entraid’Don!

Cette nouvelle appellation sera en parallèle à Troc’Don. La raison est qu’un service de partage doit être offert à l’année à Saint-Ferréol-les-Neiges en y ajoutant des ressources complémentaires aux autres organisations de la région sans dédoubler ce qui est déjà présent.

Les détails ne sont pas encore connus, mais un emplacement additionnel devrait ouvrir au printemps prochain.

« Cet ajout ne devrait pas entraîner la fermeture de Troc’Don », assure Mme Royer-Couture.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *