Société
02:37 30 novembre 2017

25 clichés retrouvés révèlent une partie d’histoire

HISTOIRE. À l’occasion de leur 25e anniversaire, le Centre de généalogie, des archives et des biens culturels de Château-Richer présente 25 photos prises dans la première moitié du XXe siècle.

La photographe Josiane Lessard qui regarde sa photo préférée: une dame et son rouet.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

Une centaine de clichés d’époque ont été légués par des familles de Château-Richer et de la Côte-De-Beaupré, mais seulement le quart a été sélectionné pour l’exposition. Le pan évocateur de cette période et leur qualité photographique et artistique étaient des critères importants pour le comité.

L’exposition qui raconte l’histoire de la Côte-de-Beaupré en photo.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

La restauration de l’histoire

Diplômée en mai du Centre de formation professionnelle Maurice-Barbeau, la photographe de Québec, Josiane Lessard, a été choisie pour effectuer la restauration de toutes les photos. Bien que le choix de certaines images était évalué selon le travail à effectuer, le défi de la complexité alimentait la photographe. « Sur certaines photos, j’ai dû rajouter des éléments qui n’existaient pas, comme des maisons, de la neige, des vêtements, une partie de voiture », explique-t-elle avec enthousiasme. C’était un travail de création. « Le procédé utilisé est une reproduction d’œuvre d’art que j’ai par la suite mise en format numérique », ajoute Josiane Lessard. Sans effectuer trop de retouches, elle a conservé le cachet afin d’uniformiser les clichés, sans qu’il y ait de contraste.

Ses racines sur la Côte

La députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard, était présent au vernissage. Elle a récemment découvert un lien ancestral avec un ministre. « Ma mère est une Fortin de la Côte-de-Beaupré et notre ancêtre est enterré près de La Grande Ferme de Saint-Joachim. Je sais également que mon collègue, Luc Fortin, a des descendants dans la même lignée que la mienne. » Pour Mme Simard, la généalogie est la base d’une région. « C’est la découverte de nos ancêtres, de ceux qui nous ont précédés et qui ont bâti le patrimoine que nous avons comme legs aujourd’hui. »

La députée Caroline Simard qui s’étonne de voir un ours domestique, sur une photo de Château-Richer.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

Fondé en 1993, le Centre de généalogie est un organisme accessible aux chercheurs et aux visiteurs qui désirent retracer leurs origines tout en découvrant le patrimoine local et régional.

L’exposition « Viens que je te raconte… » est présentée jusqu’au 18 mars à l’Espace Culturel Richard-Verreau, de Château-Richer.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *