Société
20:30 23 janvier 2015 | mise à jour le: 23 janvier 2015 à 20:30 temps de lecture: 1 minutes

Le projet de loi 28 fait craindre la perte de ce service aux aînés

SANTÉ. Le Réseau FADOQ s’inquiète de certaines dispositions contenues dans le projet de loi 28 à l’égard de la rémunération des pharmaciens, qui pourraient avoir un impact sur le service de préparation des piluliers offert aux aînés. Sans s’immiscer dans le processus de consultation, l’organisme rappelle le caractère quasi essentiel de ce service dans le maintien d’une bonne gestion de la santé des aînés.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *