Société
19:10 11 mars 2014 | mise à jour le: 11 mars 2014 à 19:10 temps de lecture: 3 minutes

Côte-de-Beaupré: un fonds pour embellir la route 138

Pour tenter d’améliorer l’aspect visuel des abords de la route 138 sur la Côte-de-Beaupré, le Centre local de développement et la MRC de la région ont créé un Fonds d’embellissement afin de financer pour un maximum de 2 000$ les travaux des entrepreneurs qui souhaitent changer leurs enseignes commerciales ou réaliser des aménagements paysagers.

Un fonds de 60 000$ a été créé pour les trois prochaines années, ce qui permettra des investissements de 180 000$ pour embellir la 138. Cette aide financière, destinée seulement aux entrepreneurs, couvrira un maximum de 30% du coût des travaux admissibles, jusqu’à concurrence de 2 000$. Le coût minimum des travaux doit être de 1 000$ et ce sont seulement ceux réalisés en cour avant qui seront admissibles à la subvention.

«La mise en valeur et la protection des paysages sont indispensables pour le développement et nos entrepreneurs. La création du fonds arrive comme une réponse concrète à un besoin clairement identifié par les gens de la Côte-de-Beaupré», affirme Daniel Robitaille, président du Centre local de développement de la Côte-de-Beaupré. Il s’agit de la première action réalisée dans le cadre de la mise en œuvre du Plan paysage de la route 138.

Lors des travaux ayant mené à la création du Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré, tous les intervenants s’entendaient sur le fait qu’améliorer l’aspect visuel de la 138 était une nécessité, raconte le préfet de la MRC, Jean-Luc Fortin. Il ajoute que certaines normes devront être respectées lors des travaux afin de créer une signature dans l’affichage. «La 138, c’est le lien qui nous unit. On doit y afficher notre signature. Avec ce nouveau programme, je pense que c’est un bon départ», estime-t-il.

Premier pas

L’Alliance Affaires Côte-de-Beaupré a réalisé un sondage en 2013 auprès de ses membres pour savoir ce qui étaient leurs priorités pour embellir la 138. La revitalisation du bâti était identifiée comme étant la première priorité alors que l’affichage se retrouvait au quatrième rang.

M. Robitaille explique que la décision de s’attaquer à l’affichage d’abord a été prise en fonction de l’argent disponible. Les travaux reliés à l’amélioration du bâti seraient beaucoup plus onéreux et le nombre de projets ayant pu être réalisés aurait été limité. Avec ce fonds d’embellissement, il souligne qu’au moins une trentaine de projets pourront être faits. M. Robitaille espère aussi que cette première étape fera boule de neige et qu’elle donnera envie aux entrepreneurs par la suite d’améliorer d’autres choses pour donner un peu de beauté à cette route.

Dans une lettre de l’Alliance Affaires envoyée aux maires de la région et à la direction du CLD, le regroupement affirme que la communauté d’affaires n’a pas été assez impliquée dans les démarches touchant la revitalisation de la 138. M. Robitaille souligne que la MRC et le CLD se sont basés sur les informations récoltées lors des consultations pour l’élaboration du plan de développement durable, auxquelles ont pris part des citoyens ainsi que des gens d’affaires.

Rencontre

Une rencontre destinée aux gens d’affaires aura lieu le 25 mars à 19h au Centre d’interprétation de la Côte-de-Beaupré pour une présentation complète du programme et de ses modalités.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Les entrepreneurs auront accès à une aide financière pour améliorer leurs enseignes ou leurs aménagements paysagers au bord de la 138.

(Photo Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *