Société
16:12 29 octobre 2014 | mise à jour le: 29 octobre 2014 à 16:12 Temps de lecture: 3 minutes

Une campagne de financement pour supporter les projets scolaires

FINANCEMENT. Afin de faciliter les démarches de financement et assurer la pérennité des différents projets scolaires, l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne lance une campagne de financement auprès des partenaires financiers de la Côte-de-Beaupré.

La direction a produit un document qui décrit l’ensemble des projets scolaires de l’école avec leurs coûts et le financement recherché pour chacun d’eux. Un plan de partenariat a également été créé afin d’informer les potentiels commanditaires sur les types de partenariats disponibles. Activités sportives et culturelles, voyages, activités de finissants: l’école compte plusieurs projets rejoignant les intérêts variés des élèves, dont certains étaient présents lors du lancement de cette campagne mardi pour raconter le positif que leur amenaient les activités auxquelles ils prenaient part.

«Avec le temps, la multiplication des projets a aussi créé une multiplication des activités de financement. Les enseignants responsables des projets devaient eux-mêmes organiser des activités pour avoir du financement à différents moments de l’année. Quand des projets en cours d’année débutaient, souvent, les personnes qui étaient en démarchage n’avaient pas les mêmes chances que les projets qui débutaient à l’automne», souligne le directeur de l’école, Simon Mainville, ajoutant que cette campagne de financement permet à tous les projets de partir sur un pied d’égalité.

Il s’agit également d’un moyen pour les commanditaires de bien cibler un projet auquel ils veulent être associés. «Ne sachant pas ce qu’il allait y avoir par la suite, certains prenaient le premier projet qui arrivait, mais avoir su, ils auraient peut-être aimé en financer d’autres en partie», avance M. Mainville.

Assurer la pérennité

Cette nouvelle façon de faire permettra selon M. Mainville d’assurer la pérennité des projets et de développer des partenariats sur le moyen et long terme. «Ça assure d’autres types de développement aussi pour les projets, qui vont même peut-être aller plus loin. Ça aura des retombées importantes sur nos élèves», croit-il.

Appelé à raconter devant les invités pourquoi le IGA de Sainte-Anne-de-Beaupré s’impliquait pour plusieurs activités, le directeur Sylvain Cassista indique qu’il s’agit pour eux d’une occasion de démontrer que toute la communauté est importante pour eux. «Peu importe la façon de participer, pour nous, c’est de leur donner une petite tape dans le dos et de les aider à mener à terme leurs projets», explique celui qui a lancé à la blague être le directeur de fin de semaine de l’ESMSA en raison du grand nombre d’employés de l’école travaillant au IGA.

Les documents sont disponibles sur le site internet de l’ESMSA (www.montsainteanne-csdps.ca). Ils seront également partagés aux membres de l’Alliance Affaires Côte-de-Beaupré, qui a guidé l’ESMSA dans cette démarche.

Plusieurs partenaires financiers de projets de l’ESMSA étaient présents lors du lancement de la campagne de financement.

(Photo TC Media – Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *