Société
18:40 12 septembre 2013 | mise à jour le: 12 septembre 2013 à 18:40 temps de lecture: 2 minutes

Inauguration du Parc de l’Anse à Boischatel

Le Parc de l’Anse a été inauguré jeudi à Boischatel. Ce premier parc riverain de la Côte-de-Beaupré qui fera bientôt partie d’un ensemble représente un investissement de 270 000$.

Ce parc, situé derrière le kiosque d’information touristique, comprend l’aménagement d’un parc de détente avec une aire de pique-nique et un belvédère donnant accès à un point de vue sur le fleuve Saint-Laurent.

«La qualité de cette réalisation est le résultat d’une incroyable collaboration de plusieurs intervenants», indique le maire de Boischatel, Yves Germain. Une part de 150 000$ du projet a été financée par des partenaires de l’Entente de partenariat régional en tourisme de la région touristique de Québec. Le milieu a aussi participé au projet, la contribution de la Caisse Desjardins des Chutes Montmorency et de la Commission de la Capitale-Nationale permettant la construction d’un kiosque aux abords du fleuve.

Ce parc fait partie d’un semble qui verront bientôt le jour sur la Côte-de-Beaupré, notamment à l’Ange-Gardien, où les travaux ont débuté, ainsi qu’au quai de Sainte-Anne-de-Beaupré et à Saint-Joachim. On prévoit également aménager un sentier qui relierait les parcs de Boischatel et de L’Ange-Gardien.

«C’est un point de départ et je pense que nous partons en grand avec ces aménagements. […] C’est quelque chose de très significatif qui démontre le travail concret réalisé pour rendre le fleuve accessible aux citoyens», affirme Daniel Robitaille, président du Centre local de développement de la Côte-de-Beaupré.

Plans

Selon le maire Germain, cette réalisation s’inscrit directement dans plusieurs plans d’action établis au cours des dernières années, dont le plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré, qui préconise comme plusieurs autres la revitalisation de la 138, en plus d’être cohérent avec les orientations de la Communauté métropolitaine de Québec qui souhaite encourager les projets redonnant l’accès au fleuve aux citoyens.

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *