Politique
13:37 4 mai 2018

Le maire s’explique

À la suite de certaines critiques concernant une demande d’accès à l’information qui aurait été refusée, le maire de Château-Richer, Jean Robitaille, a précisé au journal que le document en question, un rapport de la CNESST, avait bel et bien été remis au demandeur. 

Jean Robitaille, maire de Château-Richer

Photo TC Media – Archives

Pour bien comprendre, il faut savoir que deux entrepreneurs ont été sélectionnés pour exécuter la réfection complète des infrastructures récréatives du parc et ajouter de nouvelles infrastructures. Les entrepreneurs retenus sont Maxi-Paysage et Construction Citadelle. Puisqu’il existe un règlement stipulant que deux entrepreneurs ne peuvent se retrouver sur un même lot, la CNESST a rencontré, à la fin de l’année 2017, les différents intervenants dans le projet afin d’en tirer une conclusion.

Certains citoyens ont tenté de connaître la conclusion de ce rapport, mais ce passage du document a été caviardé suite aux recommandations de la firme d’avocats qui représente la municipalité. C’est ce qui a indisposé certains résidents.

«Actuellement, le site est un véritable chantier de construction barricadé», explique Jean Robitaille, maire de Château-Richer. «Malgré les critiques de quelques citoyens, nous ne pouvons accélérer le processus. Les conditions climatiques exceptionnelles de l’hiver dernier ont causé des retards dans la livraison des installations récréatives, mais il n’est pas question d’abandonner les parents comme le prétendent certaines personnes!», poursuit le maire.

Le camp de jour aura lieu

Selon la municipalité, tous les travaux devraient être terminés au cours du mois d’août. Toutefois, toutes les activités prévues à Château-Richer auront quand même lieu puisqu’une entente a été conclue avec l’École secondaire Mont-Sainte-Anne. Le transport sera assuré par la municipalité.

Ainsi, tous les jours, les jeunes inscrits au terrain de jeux pourront s’y rendre en utilisant un service de navette. Le cours normal des activités du parc des loisirs reprendra donc dès l’automne. Mentionnons enfin que les travaux de réfection du parc des loisirs de la municipalité de Beaupré s’étaient, quant à eux, échelonnés sur deux ans.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *