Politique
16:10 21 septembre 2018

La parole aux candidats

POLITIQUE. Cette semaine, L’Autre Voix vous présente les candidats dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré à l’aide de cinq questions.

Bulletin de vote

Métro Média – Archives

Jessica Crossan, Québec solidaire (QS)

(Photo gracieuseté)

Jessica Crossan, Québec solidaire (QS)

Jessica Crossan, 36 ans, vit à Les Éboulements, dans la circonscription. Celle qui est enseignante en sociologie au Centre d’études collégiales en Charlevoix milite pour le parti depuis une dizaine d’années, bien qu’elle ne s’y présente que pour la première fois.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Charlevoix-Côte-de-Beaupré?

«Être sensible aux besoins de la collectivité ; Être impliqué et accessible ; Vouloir passer à l’action.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Ma capacité à analyser des problématiques complexes et à comprendre les enjeux de notre grande circonscription.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Remettre au cœur de notre action politique le «prendre soin». Travailler dans la perspective d’une économie au service des gens, comme par exemple, revaloriser nos services publics.» 

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«J’ai été clown. Un souvenir magique pour moi : faire du clown au Pérou, à Lima, avec un ami péruvien musicien, entourés d’enfants qui embarquent complètement dans notre univers.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le pouvoir de guérison. Je trouve insupportable de voir la souffrance et j’aimerais pouvoir guérir les gens.»

 

Émilie Foster, Coalition avenir Québec (CAQ)

Émilie Foster, Coalition avenir Québec.

(Photo gracieuseté)

Émilie Foster, 38 ans, détient un doctorat en communication publique. La chargée de cours au département d’Information et communication à l’Université Laval fait partie des membres fondateurs de la CAQ, elle qui était également conseillère politique pour le même parti.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Charlevoix-Côte-de-Beaupré?

 «Être à l’écoute des gens ; Être rassembleuse ; Être visionnaire.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mon expérience politique et ma grande connaissance des différents secteurs du comté.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«La santé, plus particulièrement la rénovation et l’agrandissement de l’Hôpital de La Malbaie.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Je suis photographe amateure à mes heures. J’ai une passion pour la photographie, car elle permet de capter l’essence des personnes et des lieux.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le pouvoir de donner une chance égale à tous les enfants pour qu’ils puissent développer leur plein potentiel, ce qui implique de donner les ressources nécessaires en éducation.»

 

Nathalie Leclerc, Parti québécois.

(Photo gracieuseté)

Nathalie Leclerc, Parti québécois (PQ)

Nathalie Leclerc, âgée de 49 ans, a fait le saut en politique en janvier dernier. La fille du célèbre poète et chanteur Félix Leclerc est native de l’île d’Orléans. C’est d’ailleurs elle qui est à l’initiative de l’Espace Félix-Leclerc et de la Fondation en la mémoire de son père.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Charlevoix-Côte-de-Beaupré?

«Le sens de l’écoute : la connaissance des véritables besoins de nos citoyens est un préalable pour être une bonne députée ; Une présence soutenue auprès des citoyens de mon comté : ce contact est essentiel pour être au diapason des attentes de mes électeurs ; Une très grande combativité : pour accompagner les municipalités et les divers organismes en vue de développer leurs projets et solutionner certains problèmes quotidiens, pour faire cheminer les projets avec succès auprès des instances publiques.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mon expérience de résidente dans mon comté depuis ma tendre enfance et celle de directrice d’une petite PME dans le champ de la culture (Espace Félix Leclerc) me permettent de connaître davantage les besoins et les aspirations de mes concitoyens en vue de présenter un véritable plan d’action pour les 4 prochaines années.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Le comté est grand et les dossiers sont nombreux. Quelques enjeux me tiennent à cœur : La santé : Un médecin pour chaque famille ; L’éducation : la gratuité de la maternelle à l’université ; L’économie : le démarrage de PME par les jeunes ; La culture : la sauvegarde du patrimoine culturel et religieux.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Le rire est très présent dans ma vie. J’ai une joie de vivre contagieuse. Malgré les soucis, je crois qu’il est essentiel de garder les yeux ouverts vers une solution possible.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Je souhaite que les personnes trouvent en eux une façon de vivre qui enlève souvent la lourdeur d’être. J’aimerais semer en chacun d’eux une petite graine d’espoir, parce que je crois qu’ensemble nous pouvons réaliser de grandes choses.»

 

Caroline Simard, Parti libéral du Québec.

(Photo gracieuseté)

Caroline Simard, députée sortante, Parti libéral du Québec (PLQ)

Caroline Simard, 44 ans, l’avait emporté sur la première ministre de l’époque, Pauline Marois, à l’élection générale québécoise en 2014. La diplômée de l’Université de Sherbrooke en Études françaises – rédaction et communications est également l’adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Charlevoix-Côte-de-Beaupré?

«Assurer une écoute attentive et un traitement égalitaires pour tous les citoyens ; Privilégier le vivre et travailler ensemble ; Être une personne d’actions axée sur les résultats.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Ma maîtrise des dossiers et des enjeux locaux et régionaux.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

« Je souhaite continuer à représenter tous les citoyens de ma circonscription. Il existe donc plus d’un dossier comme il y a quatre MRC dans ma circonscription.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«J’ai été finaliste au Gala des Fidéides 2011 de la Chambre de commerce et d’Industrie de Québec – catégorie Micro-entreprise et travailleur autonome de l’année.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Celui d’éliminer sur le champ l’injustice sociale afin que tous les citoyens puissent s’épanouir pleinement.»

Emilie Pelletier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette