Politique
21:27 1 novembre 2017

Zoom sur Daniel Leblond, candidat indépendant

ÉLECTIONS. L’Autre Voix vous présente le candidat indépendant à la mairie de Boischatel, Daniel Leblond.

Le candidat à la mairie de Boischatel, Daniel Leblond (à droite) en compagnie d’autres candidats indépendants aux postes de conseillers: Michel Ferland, Laurie Laperrière, Louis-Thomas Deschênes, Claude Lavoie et Nelson Bernard (devant).

(Photo gracieuseté)

Pourquoi désirez-vous vous présenter aux élections municipales?

J’assiste aux assemblées du conseil municipal depuis les 36 années que je réside à Boischatel. Depuis quelques années, je remarque des changements liés à la priorité qu’occupe le citoyen auprès de l’Hôtel de Ville. Je constate également la détérioration de la fonction de conseiller et la prédominance du maire et du directeur général dans toutes les décisions. Je me présente à cette élection, car je veux recentrer la priorité vers la population. Je veux également redonner aux conseillers la place qu’ils doivent occuper dans leur district et dans la prise des décisions.

Quel est l’enjeu le plus important de votre ville?

L’enjeu principal à Boischatel, pour les prochaines années, est la dette. De 18M$ en 2016, elle passera à 33M$ en 2018. Son impact sur les finances municipales est si important qu’elle empêche de solutionner des dossiers primordiaux tels que la création d’un troisième accès à la municipalité. Nous pouvons et nous devons impérativement baisser notre endettement. Pour y arriver, il n’est pas nécessaire d’augmenter les taxes ni d’appliquer des politiques d’austérité. Il s’agit d’utiliser une gestion réfléchie et un contrôle plus strict des dépenses.

Comment envisagez-vous le développement de votre ville pour les prochaines années?

Je prône un développement harmonieux à l’intérieur d’un plan d’urbanisation fait par la municipalité et pour le citoyen. Ce développement devra s’effectuer en harmonie avec la nature et autour d’un troisième axe d’accès à la municipalité. Pendant de mon porte-à-porte, il est évident que la circulation faisait l’objet de la plus grande préoccupation des citoyens. Il faut donc amorcer une planification stratégique afin de régler l’ensemble des problèmes résultant d’un développement trop rapide. La solution concernant la problématique de la circulation passe inévitablement par la création d’un autre accès.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *