Politique
14:30 14 avril 2015 | mise à jour le: 14 avril 2015 à 14:30 temps de lecture: 3 minutes

Nouvelle entente entre six municipalités pour l’opération de l’aréna Côte-de-Beaupré

ENTENTE. Une nouvelle entente pour l’opération de l’aréna de la Côte-de-Beaupré a été conclue entre six municipalités et le départ de L’Ange-Gardien de la Régie intermunicipale n’aura aucun impact sur les services, assure le président de la régie, Patrice Bluteau.

La dernière entente de la Régie intermunicipale de l’Aréna Côte-de-Beaupré vient à expiration prochainement et la municipalité de L’Ange-Gardien a décidé de se retirer, elle qui a conclu une entente avec Boischatel et Québec pour des heures de glace au Complexe sportif Trane. «Nous n’avons plus vraiment intérêt à être propriétaires, c’est quand même à 22 km. Ils veulent investir pour de nouveaux équipements et c’est correct, mais nous, on ne voulait pas être partenaires là-dedans. Il faut penser aux jeunes familles et à offrir le plus de services possibles le plus près possible», a souligné le maire Pierre Lefrançois lors d’un entretien dernièrement, ajoutant que la municipalité trouve son compte avec l’aréna de Boischatel, située tout près.

Ce retrait a fait craindre à certains que des municipalités soient tentées d’agir pareillement, mais il n’en est rien, indique M. Bluteau. «Ils sont tous conscients que l’aréna est un joyau collectif essentiel au niveau des loisirs pour la Côte-de-Beaupré», affirme-t-il au sujet des maires des six municipalités qui se sont réunis la semaine dernière pour discuter de la nouvelle entente.

Quote-parts

La perte de la quote-part de L’Ange-Gardien ne se traduira pas dans l’immédiat en une hausse de celles des autres municipalités, même si une «légère» augmentation peut être envisageable plus tard, indique M. Bluteau. Le président de la régie indique toutefois que des démarches sont en cours pour obtenir du financement supplémentaire. «Nous allons essayer d’aller chercher des commanditaires pour notamment le nom de l’aréna et de l’affichage sur les bandes», souligne-t-il.

Ces démarches sont d’autant plus importantes que des acquisitions devront être faites à l’aréna prochainement. Le système de réfrigération, qui a environ 35 ans, devra être changé et les structures des bandes devront éventuellement être améliorées.

Une chose est certaine, mentionne M. Bluteau, le départ de L’Ange-Gardien de la Régie intermunicipale n’a aucun impact sur les opérations actuelles et futures de l’aréna, qui compte parmi les plus achalandés de la grande région, ajoute-t-il.

La nouvelle entente est, comme la précédente, d’une durée de cinq ans. «Je suis heureux de constater que tous les maires souhaitaient aller dans la même direction», conclut M. Bluteau. (J.M.T.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *