Politique
22:00 26 octobre 2013 | mise à jour le: 26 octobre 2013 à 22:00 temps de lecture: 2 minutes

Les candidats à la mairie de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans

Jacques Côté, Une Île, Une Vision Saint-François

Le candidat travaille dans l’industrie du tourisme depuis 35 ans. Il affirme avoir été le premier candidat pro-fusion à se présenter en 2009. M. Côté croit que l’appareil administratif est lourd en ce moment pour si peu de population, ce qui ralentit le processus décisionnel.

S’il est élu

M. Côté aimerait travailler à doter l’Île d’un centre sportif et d’un aréna accompagnés de plateaux sportifs pour combler un vide. Il veut également contribuer à développer un sentiment d’appartenance à l’Île d’Orléans pour mettre fin aux guerres de clochers. Il entend promouvoir une administration simplifiée ouverte sur le communautaire.

Lina Labbé

Mairesse sortante, Mme Labbé a été conseillère de 1997 à 2009. Elle a travaillé pendant 25 ans à Bell Canada comme directrice. Elle juge que quatre années au poste de mairesse ne sont pas suffisantes pour compléter les projets.

Si elle est élue

En début de mandat, elle ferait un sondage auprès des citoyens pour connaître leurs satisfactions, leurs besoins et les améliorations qu’ils jugent nécessaire dans l’administration municipale. Elle désire poursuivre le réaménagement du parc de la Tour du Nordet et la rénovation du centre communautaire et les rentabiliser au maximum. Elle aimerait élaborer un plan d’urbanisme avec la collaboration des citoyens.

Roger Simard, Groupe Roger Simard

M. Simard a été conseiller municipal pendant quatre ans. Il est le fondateur du journal communautaire le Reflet du milieu et est membre de l’Union des producteurs agricoles de l’Île d’Orléans. Il a œuvré dans l’éducation aux adultes. Il s’est impliqué dans diverses organisations, comme la Croix-Rouge canadienne, le Carnaval de Québec et à l’exécutif des Fêtes du tricentenaire de l’Île.

S’il est élu

Parmi ses priorités, il s’engage à contrôler les finances et les dépenses, à informer, consulter et favoriser la participation citoyenne et à baisser les taxes de 8% à 10%.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *