Economie
16:55 8 avril 2016 | mise à jour le: 8 avril 2016 à 16:55 temps de lecture: 2 minutes

Repli du marché résidentiel au premier trimestre à Québec

STATISTIQUES. La tendance à la baisse d’activité anticipée sur les chantiers de construction résidentielle s’est confirmée au premier trimestre 2016 dans la région de Québec.

Après trois mois, les données compilées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) révèlent que le repli se manifeste davantage dans le segment des logements multiples. Ainsi, entre janvier et mars, on dénombre 70 condos et 283 logements locatifs. Il s’agit de baisses respectives de -146 et -155 sur la même période l’an dernier.

Aspect néanmoins réjouissant pour les entrepreneurs, les propriétés unifamiliales ont connu un bon début d’année. Les maisons individuelles ont maintenu un bon rythme avec un faible recul (109 contre 121), tandis que les maisons jumelées et en rangées ont progressé (93 contre 83).

«Depuis le début de l’année, on observe une baisse des mises en chantier dans la région de Québec. L’activité a ralenti du côté des logements locatifs traditionnels, tandis que les mises en chantier de copropriétés ont été peu nombreuses. Ces résultats ne sont pas surprenants, compte tenu de la hausse du taux d’inoccupation des logements traditionnels et de l’offre importante de copropriétés existantes», explique Élisabeth Koulouris, chef analyste pour la SCHL à Québec.

Enfin, la tendance des mises en chantier d’habitations dans la Capitale se chiffrait à 4101 en mars, comparativement à 4711 en février. Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *