Economie
12:00 23 juillet 2016

Recul des mises en chantier après deux trimestres à Québec

CONSTRUCTION. Malgré un regain d’activité sur les chantiers de construction en juin dernier, le cumulatif des mises en chantier à la mi-année 2016 s’avère négatif dans la région de Québec. Les prévisions de recul des experts prévalent toujours.

De façon inattendue, les mises en chantier ont progressé dans trois des quatre segments de marché au cours du 6e mois. Les maisons individuelles (84 vs 79), les maisons jumelées et en rangées (66 vs 50) et les logements locatifs (401 vs 128) ont connu un meilleur rendement qu’à pareille date en 2015. Seul le segment des copropriétés a affiché un net recul étant carrément inactif (0 vs 150).

Après deux trimestres, la région de Québec présente un bilan négatif. Les données compilées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) indiquent que 2143 habitations ont été bâties à ce jour en 2016 contre 2436 il y a un an. Pendant que les maisons jumelées et en rangées (348 vs 245) et les logements locatifs (1274 vs 1108) ont progressé, les maisons individuelles (397 vs 420) et les condos (124 vs 663) ont chuté.

«Malgré le démarrage de la construction d’ensembles locatifs de taille importante, la tendance des mises en chantier a diminué dans la région de Québec à la mi-année, en juin en raison du faible niveau d’activité observé dans le segment de la copropriété. Ce faible niveau d’activité n’est d’ailleurs pas surprenant, compte tenu de l’offre abondante de copropriétés à vendre, plus particulièrement du côté du marché de l’existant», a déclaré Francis Cortellino, chef analyste à la SCHL.

Pour ce qui est du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, il se situait à 6337 unités en juin, en baisse par rapport à celui de 6875 enregistré en mai. La variation significative du rythme annualisé est attribuable au segment des logements collectifs, où on observe souvent des mouvements notables d’un mois à l’autre.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *