Economie
14:01 16 août 2018

L’heure a sonné pour La Maison Fleurie

C’est en raison d’un manque de personnel que la résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes, La Maison Fleurie, située à St-Joachim, a récemment été forcée de fermer ses portes.

La Maison Fleurie a ouvert ses portes en 1992

Capture d’écran Google Maps

Aux dires du propriétaire, Bastien Simard, qui est à la tête de La Maison Fleurie depuis 2001, la problématique entourant le déficit d’employés s’est davantage faite sentir à partir du mois de février dernier.

À la suite de deux démissions consécutives, M. Simard s’est en effet retrouvé à assumer plusieurs tâches pour satisfaire les besoins de ses résidents. Or, force est d’admettre que la charge de travail était trop lourde.

«Je me suis retrouvé à porter tous les chapeaux, mais à un moment donné, je n’étais plus capable de pallier le manque», se désole-t-il, triste de devoir mettre un terme à la cohabitation de cette «grande famille».

Assistance personnalisée

Grâce à l’étroite collaboration d’intervenants du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale avec les différents partis dont l’administration de la résidence, les aînés et leur famille, les 22 résidents ont pu déménager près de trois semaines avant la fermeture effective prévue pour le 16 août. On leur avait fait part de la décision officielle un mois auparavant, soit à la mi-juillet. 

Josée Bisson, responsable du suivi de la qualité des services au CIUSSS, explique que son équipe a même offert son aide à M. Simard en allant combler certains quarts de travail à la résidence. De plus, un suivi psychosocial a été effectué auprès de chacun et des plans alternatifs de relocalisation leur ont été présentés selon leurs désirs et leurs besoins.

«C’est certain que les gens ont pris l’annonce avec émotions, mais notre rôle à nous, c’est d’amoindrir les effets collatéraux en les accompagnant du mieux qu’on peut», précise-t-elle. 

Emilie Pelletier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette