Economie
19:25 23 février 2015 | mise à jour le: 23 février 2015 à 19:25 temps de lecture: 3 minutes

Une aide de 1,6M$ pour une cure de jeunesse à La Grande Ferme de Saint-Joachim

SUBVENTION. Le Centre d’initiation au patrimoine – La Grande Ferme subira une cure de jeunesse très attendue avec l’octroi d’une aide financière de 1,6M$ du gouvernement du Québec.

En mars 2013, la première ministre et députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré de l’époque, Pauline Marois, avait annoncé une aide financière de 950 000$ pour le même genre de travaux. La présidente du conseil d’administration de La Grande Ferme, Gisèle Piedelue, explique que cette aide avait été octroyée après un audit technique, mais que des travaux plus approfondis avaient révélé des besoins plus importants. Il est également nécessaire de se plier aux exigences de normes pour de tels bâtiments, comme l’accès universel et l’installation de gicleurs, incitant ainsi à offrir une somme plus importante que la dernière, qui n’a par ailleurs pas été utilisée.

La subvention de 1,6M$ est versée par le ministère de la Culture et des Communications. Les travaux de restauration et de mise aux normes qui seront effectués visent le remplacement du revêtement des murs de maçonnerie et de la couverture du toit. La structure des planchers et d’un des murs sera consolidée. De plus, les fenêtres et la galerie seront restaurées tandis que l’escalier de secours sera mis aux normes.

Une aide qui tombe à point

«Les travaux d’envergure qui y seront effectués marquent notre volonté de maintenir en bon état les infrastructures. Ils permettent aussi d’assurer la conservation et la mise en valeur de cet immeuble patrimonial, une institution muséale et un lieu d’interprétation essentiels pour faire connaître l’histoire de la région. C’est un attrait touristique de premier plan de la Côte-de-Beaupré», estime la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard.

Pour Mme Piedelue, cette annonce permettra de garantir la pérennité de la vocation d’éducation et de diffusion de La Grande Ferme, un bâtiment patrimonial. «Ça tombe à point, car il y a plusieurs urgences en la demeure», indique-t-elle.

«Ça envoie aussi un message que les équipements patrimoniaux, ils ne sont pas seulement concentrés à Québec et Montréal. Il y a beaucoup de pôles régionaux comme la Côte-de-Beaupré, qui ont une masse critique importante de lieux identitaires québécois. Nous espérons que ce projet agisse comme une étincelle qui va cristalliser l’offre culturelle sur la Côte-de-Beaupré», ajoute Mme Piedelue.

Communauté

Grâce à la contribution d’organisations régionales et de partenaires locaux, la communauté injectera environ 180 000$ dans les travaux, dont on ignore pour le moment quand ils commenceront, mais qui seront assurément réalisés en 2015. L’équipe de La Grande Ferme doit s’asseoir avec les responsables du projet pour fixer un calendrier. Si le bâtiment doit fermer pour des travaux, ce ne sera que momentané, assure Mme. (J.M.T.)

La Grande Ferme

1866

Année de construction

10 000

Visiteurs par année

4

Employés permanents et 12 occasionnels

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *