Economie
12:45 28 août 2015 | mise à jour le: 28 août 2015 à 12:45 temps de lecture: 3 minutes

Valeur des terres agricoles et en culture en hausse au Québec

TERRAINS. Les transactions compilées en 2014 par la Financière agricole du Québec indiquent qu’en moyenne la valeur des terres en culture a augmenté de 27%, alors que celle des terres agricoles a augmenté de 23,5%.

La valeur unitaire moyenne des terres en culture est passée de 12 332$/ha en 2013 à 15 657$/ha en 2014. La hausse est de l’ordre de 3325$ à l’hectare, De même, les terres agricoles ont été transigées en moyenne à 12 113$/ha en 2014, soit en hausse de 2 304$/ha par rapport à 2013.

La variation de la valeur moyenne s’explique notamment par un plus grand nombre de transactions de terres agricoles enregistrées dans les régions de la Montérégie, Lanaudière et les Laurentides où les valeurs moyennes à l’hectare sont généralement plus élevées. De plus, dans la plupart des régions, les terres agricoles ont été transigées en moyenne à des valeurs plus élevées en 2014 qu’en 2013, en particulier les terres consacrées aux cultures maraîchères et celles utilisées pour les grandes cultures. En ce qui a trait aux érablières, les transactions compilées en 2014 indiquent une valeur moyenne similaire à 2013.

La Financière agricole rappelle que la valeur unitaire des terres diffère d’une région à l’autre, mais également au sein d’une même région. Plusieurs facteurs influencent les conditions d’offre et de demande. Ainsi, le prix à l’hectare peut résulter des caractéristiques liées à la terre elle-même, telles que la qualité des sols, la morphologie du terrain et la localisation. De plus, d’autres éléments peuvent être considérés, notamment l’usage et la disponibilité sur un territoire donné.

En offrant des produits et des services de qualité en matière de financement, d’assurance et de protection du revenu, La Financière agricole du Québec favorise le développement et la stabilité de plus de 25 000 entreprises agricoles et forestières québécoises. De plus, elle place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité. Avec des valeurs assurées qui s’élèvent à 4,3G$ et un portefeuille de garanties de prêts qui atteint 4,6G$, elle participe activement à l’essor économique du Québec et de ses régions.

Le Bulletin Transac-TERRES est un outil qui fournit une information sur l’ordre de grandeur et l’évolution générale de la valeur des terres transigées au Québec. Il est accessible sur le site Internet de La Financière agricole à l’adresse suivante : www.fadq.qc.ca

Lexique

-Les TERRES EN CULTURE sont les superficies cultivables, sans bâtiment. Elles ne comprennent pas les pâturages, les vergers, les érablières et les boisés.

-Les TERRES AGRICOLES regroupent, en plus des terres en culture, toutes les autres superficies agricoles. Pour les transactions de terres comportant des bâtiments, seule la valeur attribuable aux superficies est retenue, celle des bâtiments étant retranchée de la valeur totale de la transaction.

(Source : Financière agricole du Québec)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *