Economie
19:35 17 décembre 2014 | mise à jour le: 17 décembre 2014 à 19:35 temps de lecture: 3 minutes

Un développement résidentiel d’envergure bientôt en construction à Château-Richer

DÉVELOPPEMENT. Un développement comptant près de 200 résidences verra le jour à Château-Richer à partir de l’été 2015.

Une entente a été signée entre la municipalité et Habitations DEP pour ce développement résidentiel qui s’étendra du début de la route Sainte-Achillée jusqu’aux tours d’Hydro-Québec. Ce projet, situé à l’ouest de cette route, comptera des résidences unifamiliales, des duplex et des maisons de ville. Le partenaire constructeur pour ce projet est Maisons Laprise.

«En étant à 15 minutes du Mont-Sainte-Anne et 20 minutes du centre-ville de Québec, nous pensons que nous offrons le meilleur des deux mondes», soutient Guy Émond, d’Habitations DEP.

Le concept global sera en harmonie avec la nature, assure M. Émond, qui souligne qu’un parc longera le développement et qu’une piste cyclable pourrait aller rejoindre la véloroute Marie-Hélène Prémont. Des belvédères et des aires de repos seront également aménagés.

«70% des résidences profiteront d’une vue panoramique sur le fleuve et l’Île d’Orléans. Nous serons probablement un des derniers développements à offrir une telle vue dans la grande région de Québec», soutient le promoteur.

Familles

Le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause, se dit bien heureux de ce développement, qui permettra notamment à la municipalité d’avoir davantage de revenus. «C’est un bon projet qui arrive au bon moment. Ça va permettre de ralentir l’inflation des coûts pour les services», affirme-t-il.

Avec la volonté de la municipalité de développer son centre-ville en attirant notamment des commerçants, la proximité de ce développement ne peut qu’aider à remplir cet objectif, ajoute le maire.

Les jeunes familles sont particulièrement ciblées pour ce projet, indique M. Émond, qui croit qu’il serait idéal pour celles qui cherchent à vivre à proximité de la ville et des services dans un milieu de nature et de plein air.

La mise en chantier suivra la demande du marché. Le promoteur estime que les constructions pourraient être complétées d’ici six ans. Aucune image de ce à quoi ressemblera le projet n’est disponible pour l’instant puisque le concept est en attente d’approbation. Des images seront éventuellement disponibles au http://www.mavuesursaintlaurent.com.

Prix

Comme les promoteurs travaillent présentement sur la modélisation des résidences, impossible pour le moment de savoir combien coûteront ces habitations. M. Émond souligne toutefois que puisque la clientèle ciblée est essentiellement les jeunes familles et les premiers acheteurs, les prix cibleront leurs budgets.

Accès problématique

La municipalité de Château-Richer se penche présentement sur les moyens pour remédier aux problèmes reliés à l’étroitesse de la côte de la Chapelle et la sinuosité du début de la route Sainte-Achillée, qui donneront accès à ce nouveau développement résidentiel. Deux options sont sur la table indique le maire: refaire la côte ou construire un autre accès. La municipalité recevra prochainement les plans et devis pour obtenir une estimation de ce que coûterait la réfection. L’option d’un deuxième accès sera ensuite étudiée. (J.M.T.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *