Economie
18:00 10 juin 2014 | mise à jour le: 10 juin 2014 à 18:00 Temps de lecture: 3 minutes

Démonstration Novoclimat 2,0 au projet Longue Pointe sur le Fleuve

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE – Le projet résidentiel Longue Pointe sur le Fleuve, érigé à L’Ange-Gardien sur la Côte-de-Beaupré, a été le théâtre d’une démonstration des nouvelles mesures éconergétiques instaurées par le programme Novoclimat version 2,0.

Les médias ont été invités par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERNQ), promoteur du programme d’efficacité énergétique. Les maisons en rangées du développement en bordure de la route 138 sont l’oeuvre du manufacturier de maisons usinées Laprise. Il s’agit des premières habitations à obtenir l’accréditation Novoclimat 2,0 dans la région de Québec.

En vigueur de 1999 à 2013 et comptant plus de 20 000 résidences construites dans le respect de ses normes de performance énergétique, la version initiale de Novoclimat avait besoin d’une mise à niveau. «Sa version 2,0 vient améliorer ses exigences techniques surtout que le Code de construction du Québec intègre désormais des mesures de base plus élevées en matière d’isolation et de ventilation», explique Carl Jobin, conseiller en efficacité énergétique au MERNQ.

Parmi les normes rehaussées de Novoclimat 2,0 s’ajoutent des éléments comme la conception intégrée entre les intervenants d’un projet, des devis techniques, ainsi que de la formation spécialisée pour les entrepreneurs. L’accréditation se fait toujours par une firme indépendante reconnue par le Bureau de normalisation du Québec.

Les performances en matière d’isolation, d’étanchéité et de fenestration sont supérieures. «À titre comparatif, souligne M. Jobin, un mur de maison conçu de 2X4 et de laine atteignait le coefficient R12. Avec Novoclimat 2,0 c’est R30. Pour le plafond, on va jusqu’à R60. Le tout est vérifié lors de deux inspections sur le chantier, une prégypse pour permettre des correctifs au besoin et une autre finale.»

Des notions de développement durable permettent d’obtenir des points supplémentaires lors de l’homologation d’un bâtiment. Celles-ci s’attardent à la qualité de l’air intérieur, à l’optimisation énergétique et à la gestion de l’eau et des ressources. Des exemples : accessoires de plomberie à faible débit; sortie extérieure pour aspirateur central; moniteur de consommation d’énergie.

Particularité notoire, Novoclimat 2,0 prévoit l’installation d’un puits d’évacuation anti-radon au sous-sol. Si la présence de ce gaz radioactif cancérigène émanant du sol est détectée, il devient facile d’intervenir. Il suffit alors d’activer le système de dépressurisation sous la dalle de béton en reliant le puits à un évent extérieur.

Valeur ajoutée

Selon Stéphane Lessard, directeur général chez Laprise, l’accréditation Novoclimat de la grande majorité des maisons usinées de son entreprise constitue une valeur ajoutée pour la vente. «Le programme est bien implanté et reconnu par les consommateurs. Ce n’est donc pas un frein à l’accès à la propriété. C’est perçu comme un bonus pour le confort», retient-il des discussions avec ses clients.

Les efforts accrus en efficacité énergétique de Novoclimat représentent un surcoût d’environ 4000$ sur une résidence moyenne de 2400 pieds carrés. Or, l’homologation rapporte un soutien financier de 2000$ répartis entre l’acquéreur et l’entrepreneur. Si bien que le retour sur l’investissement se récupère en moins de 7 ans.

Novoclimat en chiffres

4000$ en surcoût à la construction

7 ans pour récupérer l’investissement

45% de gain en efficacité énergétique

2 inspections indépendantes avant homologation

1000$ en crédit accordés à l’acquéreur et à l’entrepreneur

Pour plus d’information : http://www.novoclimat.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *