Actualités
16:11 13 octobre 2018

Le tourisme et l’environnement en priorité pour la MRC

TRAVAUX. La MRC de la Côte-de-Beaupré a dévoilé ses cinq projets régionaux prioritaires, en espérant que le nouveau gouvernement les considère dans ses futurs engagements électoraux.  

Les maisons ancestrales qui parsèment les abords de l’avenue Royale font déplacer les touristes.

(Capture d’écran Google Maps)

1-Vent de renouveau au quai de Sainte-Anne-de-Beaupré

La mise en valeur et la revalorisation du quai ainsi que du littoral de Sainte-Anne-de-Beaupré font partie des enjeux en tête de liste depuis plusieurs années déjà, pour redonner à la population cet accès privilégié au fleuve. Lentement, mais sûrement, ce lieu serait à nouveau accessible et attrayant tout en étant muni de services appropriés, susceptibles d’attirer la clientèle locale et touristique.

2-La piste cyclable, bonne pour le tourisme

Le prolongement de la piste cyclable de Château-Richer au Cap-Tourmente arrive en seconde place au classement des projets principaux. Ce dernier permettrait en effet de développer le tourisme récréatif de la Côte-de-Beaupré, déjà assez reconnue pour la beauté naturelle de ses paysages et la qualité de ses installations de plein air.

3-Un accent vers un meilleur transport collectif

Le transport collectif, moyen de transport rapide et écologique, est de plus en plus prisé par les citoyens qui ont à se déplacer quotidiennement entre le travail et la maison. Or, ce service n’étant pas tout à fait développé sur la Côte-de-Beaupré, la MRC estime devoir «bonifier son offre afin de mieux contribuer à la mobilité de la main-d’œuvre en direction [des différents] pôles d’emplois». Un train de Charlevoix au service des citoyens lui apparaît également une solution viable.

4-Des aménagements en bordure de la route

C’est parce que la 138 est une route nationale qui mène tout droit vers la Capitale-Nationale, en plus de relier Boischatel à Saint-Tite-des-Caps que la MRC désire s’attarder davantage à son esthétisme. Verdissement de ses abords, aménagements d’accès au fleuve par le biais de pistes cyclables et de parcs riverains font notamment partie des discussions.

5-Moderniser la route de la Nouvelle-France

Des investissements en matière d’infrastructures sur l’avenue Royale semblent nécessaires pour la MRC. Ce secteur est en effet fort apprécié des visiteurs en raison des nombreux bâtiments patrimoniaux.   

Emilie Pelletier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette