Actualités
17:00 21 novembre 2018

Un café qui fera battre les coeurs

CAUSE. Un enfant sur 100 naît avec une malformation cardiaque. Pour Océanne Dassylva, les choses ont heureusement bien tourné si bien qu’elle voulait donner au suivant, en organisant une levée de fonds bien spéciale au profit d’une fondation chère à ses yeux. C’est donc par le biais d’un café qui réchauffe le cœur qu’elle a voulu le faire. 

Grâce au café Coup de Cœur, la fondation En Cœur bénéficiera d’une plateforme de reconnaissance dans les boutiques la Maison Smith.

(Photo Métro Média – Émilie Pelletier)

Suivie à l’hôpital du CHUL pour des problèmes cardiaques depuis qu’elle est toute petite, Océanne, aujourd’hui âgée de 16 ans, a subi sa dernière intervention il y a deux ans, avant d’enfin se sentir mieux.

Or, elle a croisé sur son chemin la fondation québécoise pour les enfants malades du cœur. En Cœur est d’ailleurs l’une des seules à être entièrement financée par des dons privés et qui s’occupe du fardeau qui pèse sur les épaules des jeunes malades et de leur famille. «Leur mission est de permettre aux parents d’augmenter le temps passé au chevet de leur enfant», résume Océanne.

(Photo Métro Média – Émilie Pelletier)

Une idée singulière

Inscrite à l’école secondaire La Courvilloise dans le programme d’études internationales (PEI), Océanne songe depuis un bon moment au projet personnel qu’elle a le mandat de mener à terme et qui scellera ses cinq années passées au secondaire. Même si l’essence de ce dernier est libre, l’adolescente affirme ne pas avoir eu à réfléchir longtemps avant de diriger son choix vers En Cœur.

«Je voulais absolument amasser des fonds pour cette fondation puisque même si je n’ai pas l’impression que mon enfance a été gâchée par la maladie, pour d’autres, les traitements et les hôpitaux sont une réalité difficile. Je me suis donc dit : pourquoi ne pas lui redonner, elle qui est venue en aide à ma famille et qui accompagne toujours ceux qui sont moins chanceux que moi dans leur bataille?» explique-t-elle.

Toutefois, ce n’était pas joué d’avance, puisqu’il lui fallait toujours trouver un concept. C’est à ce moment qu’elle a pensé à son patron, Jérôme Turgeon, du Café la Maison Smith de l’île d’Orléans où elle travaille depuis le printemps, pour l’aider à mettre sur pied un café qu’elle vendrait afin d’amasser des fonds pour la fondation.   

«J’étais très heureux quand Océanne m’a parlé de son projet, puisque j’encourage beaucoup mes employés à prendre possession de l’entreprise en développant leur intérêt vers l’entrepreneuriat», exprime tout sourire le propriétaire du café-boutique situé à Sainte-Pétronille.

Devant la motivation sans égal de la jeune femme, M. Turgeon n’a eu d’autre choix que de l’appuyer dans sa démarche. «C’est évident pour moi que j’embarque all in quand je vois des jeunes comme elle qui marient les affaires tout en s’appropriant une cause importante pour eux.»

(Photo Métro Média – Émilie Pelletier)

Un café chocolaté

De fil en aiguille, puisque la Maison Smith possède les équipements nécessaires à la torréfaction, il a été convenu de créer un mélange caféiné personnalisé à l’image d’En Cœur, dont les profits de la vente seront remis entièrement à la fondation. «Le café pourra faire partie de la routine des gens, puisqu’à chaque fois qu’ils ouvriront le sac, ils auront une réflexion sur une cause touchante», souligne l’homme d’affaires.

Grâce aux ressources de l’entreprise pour mener le projet plus loin, Océanne a contribué personnellement au développement de son produit en inventant sa propre image de marque. «J’ai appelé le café Le Coup de Cœur, en l’honneur de la fondation», précise-t-elle, fière de voir ce long processus se concrétiser.

Juste à temps pour Noël, dans un esprit de partage et de pensée pour autrui, le Coup de Cœur sera vendu pendant tout le mois de décembre et le propriétaire pense même à le garder définitivement sur les tablettes.

Le Coup de Cœur sera en vente dès décembre dans les quatre succursales de la Maison Smith de l’île d’Orléans et du Vieux-Québec, ainsi qu’à son point de vente éphémère au centre commercial Place Laurier. 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *