Actualités
17:00 20 mars 2016 | mise à jour le: 20 mars 2016 à 17:00 temps de lecture: 2 minutes

360 000$ en dons privés pour le site des loisirs de Château-Richer

DÉVELOPPEMENT. Le site des loisirs de Château-Richer a reçu encore une fois une somme importante pour son réaménagement, avec un don de 360 000$ des promoteurs du développement résidentiel voisin du parc, Habitations DEP.

Après l’annonce le 11 mars dernier d’un investissement de près de 693 000$ du ministère de l’Éducation, une deuxième somme importante, cette fois-ci d’une entreprise privée, vient s’ajouter au financement du site des loisirs. La taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ) du ministère des Affaires municipales (MAMROT), a quant à elle contribué à la hauteur de 360 000$.

Ce don important s’inscrit dans le processus de contributions aux fins de parcs, auquel chaque promoteur doit se soumettre. Sensé octroyé 10% de la valeur du terrain, représentant environ 48 000$ dans ce cas-ci, les promoteurs sont entrés en discussion avec la municipalité, qui espérait un investissement plus important. Un chèque de 360 000$ a finalement été donné pour le futur site des loisirs.

Plus que des terrains, un tout

Pour le promoteur d’Habitations DEP, Guy Emond, la somme remise vendredi dernier vient compléter l’offre de service autour du développement résidentiel, Havre sur Saint-Laurent. «C’est sûr que c’est beaucoup d’argent, ça nous a demandé une bonne réflexion, explique-t-il. Mais quand on regarde le projet comme un tout, on voit que ça vient compléter l’offre.» Le promoteur ajoute avoir toujours considéré son projet comme un développement à valeur ajoutée.

Lui-même résident de Château-Richer, Guy Emond croit faire son devoir de citoyen corporatif en contribuant au financement du site des loisirs, un terrain voisin de son développement immobilier. «Certains promoteurs décident de mettre beaucoup d’argent en marketing. Nous, on choisit plutôt d’investir dans les attraits supplémentaires autour du développement.»

Avec de tels investissements, le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause, se questionne à savoir s’il ne joindrait pas les travaux de la Phase I du réaménagement, d’une valeur estimée à 1,4M$, à ceux de la phase II, de près de 800 000$. Le futur site sera complètement éclairé, en plus de contenir des attraits pour tous les âges, comme des terrains de tennis, de pétanque, des jeux d’eau et un skatepark, notamment.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *