Actualités
22:00 27 avril 2016 | mise à jour le: 27 avril 2016 à 22:00 temps de lecture: 3 minutes

Beaupré demande aux entreprises de payer pour leurs vidanges

RECYCLAGE. La ville de Beaupré a modulé ses tarifs de collecte de matières résiduelles pour que les plus grands producteurs de déchets paient leur juste part, une façon pour la municipalité de favoriser le recyclage, qui lui est tout à fait gratuit.

La nouvelle tarification affecte les institutions, commerces et industries (ICI) situés sur le territoire de la ville de Beaupré. Depuis 2013, la ville a commencé tranquillement à ajuster sa tarification, question que ceux qui produisent une plus grande quantité de déchet paient le coût réel de ce qu’ils génèrent. «Ce n’était pas équitablement réparti entre la population et les ICI», admet le maire suppléant, Pierre Renaud.

La nouvelle tarification calcule le coût de la facture en fonction du poids converti en volume des déchets ramassés chez les ICI. L’augmentation est majeure pour certains d’entre eux. «Ça peut passer d’une facture de 2000$ à près de 10 000$», donne comme exemple M. Renaud. Les ICI vont désormais assumer le coût réel de la collecte et de la disposition de leurs déchets.

Option: recyclage

Depuis 2013, l’ensemble de la MRC de La Côte-de-Beaupré offre le service de collecte de recyclage gratuitement aux ICI de son territoire. Pour le directeur général de la ville de Beaupré, Roch Lemieux, les entreprises gagnent à se tourner vers cette option. «On comprend que si ce sont des organismes à but lucratif, leur but est de faire descendre leur facture», renchérit-il. En recyclant davantage, les ICI réduisent la quantité de déchets qu’ils envoient aux ordures, baissant leur tarification.

Très peu de plaintes des commerçants sont venues aux oreilles du directeur général, qui raconte avoir plutôt reçu des félicitations. «Ceux qui nous ont appelés disent que c’est une bonne façon de les inciter à recycler davantage», admet-il. Cette nouvelle tarification affecte les citoyens par ricochet, comme ils n’auront plus à séparer la facture en deux avec les ICI.

Le maire suppléant rappelle que plus une ville recycle, plus le gouvernement du Québec lui remet des redevances. «C’est un cercle vertueux, croit-il. L’argent qu’on gagne en redevances, on le réinvestit pour baisser les coûts des collectes de déchets. C’est une sorte de récompense pour les gens.»

À titre indicatif, la Ville de Québec a mis en place depuis un an seulement un programme de collectes des matières recyclables gratuites pour les ICI. Sa tarification des matières résiduelles est facturée en fonction du poids des déchets depuis quelques années.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *