Actualités
21:28 13 octobre 2016 | mise à jour le: 13 octobre 2016 à 21:28 temps de lecture: 2 minutes

Place à La Grande Ferme 2.0

PATRIMOINE. Le site patrimonial La Grande Ferme, situé à Saint-Joachim, a subi une cure de revitalisation dans les dernières années. L’organisation a récemment procédé à l’inauguration officielle de l’endroit qui fête cette année ses 150 ans d’existence.

Pour réaliser le projet de réfection, le gouvernement du Québec a investi la somme de 1,642M$. Selon la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Caroline Simard, il était important de préserver La Grande Ferme, un lieu qu’elle qualifie de fierté pour la communauté de la Côte-de-Beaupré. «On ne pouvait pas laisser partir La Grande Ferme. Il fallait préserver un milieu historique et très important pour la communauté. Je suis très impressionnée par le résultat final qui est très intéressant. Le mur témoin à l’intérieur est aussi un élément de grande fierté», a-t-elle expliqué en faisant référence à une section d’une des salles qui est conservée comme à l’époque.

Parmi les principaux changements visibles, l’extérieur de la maison bâtie en 1866 ressort particulièrement. Arborant anciennement le rose sur sa structure, la maison est aujourd’hui principalement grise et argentée.

À l’intérieur, de nombreux vestiges et trouvailles sont aussi exposés, venant entre autres de découvertes qui ont été faites durant les travaux de revitalisation.

L’opération était nécessaire

Selon Alex Martin, vice-président de la corporation, la revitalisation de La Grande Ferme ne s’est pas fait que pour le plaisir de le faire. «L’opération était nécessaire pour assurer la pérennité de la maison. Ça a été toute une aventure, mais aujourd’hui on peut dire que La Grande Ferme est plus fonctionnelle, tout en conservant son charme d’antan.»

Cet avis, le maire de Saint-Joachim, Marc Dubeau, le partage tout à fait. «En tant que maire, c’est une fierté de voir le résultat final. On vient s’ajouter une trentaine d’années à la vie de la maison ancestrale qui pourra continuer sa mission patrimoniale.»

À relire: Restauration de la Grande Ferme: de surprise en surprise

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *