Actualités
01:30 15 janvier 2016 | mise à jour le: 15 janvier 2016 à 01:30 temps de lecture: 2 minutes

Sylvie Boucher ouvre son premier bureau de comté

POLITIQUE. Bientôt trois mois après son élection à titre de députée fédérale pour Beauport-Côte-de-Beaupré-Île-d’Orléans-Charlevoix, Sylvie Boucher est fin prête à accueillir les citoyens dans son premier bureau de comté, à Sainte-Anne-de-Beaupré.

La femme politique explique ce délai par le temps d’attente à Ottawa pour les questions administratives. «Ça prend 12 courriels avant de savoir si on peut peinturer un mur», s’amuse-t-elle. Elle affirme cependant que cela n’a pas empêché son équipe et elle de faire le suivi des dossiers qu’on lui faisait parvenir. «On avait aménagé un bureau temporaire dans le salon chez nous, à Saint-Joachim, raconte-t-elle. J’ai pu rencontrer tout le monde.»

Situé sur la route 138, tout près de la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, le nouveau bureau de la députée est jugé central à l’ensemble du territoire. «On est à 30 minutes de Beauport, 30 minutes de l’Île d’Orléans et 30 minutes de Baie-Saint-Paul», relate-t-elle. La prochaine étape consiste à ouvrir un second bureau à La Malbaie, une promesse que la députée compte bien tenir d’ici les prochains mois.

Ramener Ottawa prêt des gens

Active dans tous les paliers gouvernementaux au cours de sa carrière, la nouvelle élue a l’impression que les citoyens trouvent le gouvernement fédéral loin de leurs intérêts. «Le fédéral peut être proche des gens, croit-elle. Je suis une fille accessible, je veux aider les acteurs locaux, les municipalités, les gens d’affaires.» Depuis deux semaines, les portes de son premier local sont ouvertes aux visiteurs qui veulent venir régler leur dossier.

La députée de l’opposition dit vouloir se battre avec ténacité pour les dossiers qui lui tiennent à cœur. «La création et la rétention d’emploi sont vraiment ma priorité, affirme-t-elle. On veut rester à l’écoute de la population. On s’est que l’assurance-emploi, ça touche beaucoup les gens du secteur, même chose pour les investissements dans les infrastructures qu’avait promis le gouvernement Trudeau.» Elle se dit prête à surveiller où le gouvernement s’en va et s’attend à des changements dans les programmes au cours des prochains mois.

Sylvie Boucher et son équipe tiendront une journée porte ouverte le 21 janvier prochain, de 13h à 16h, pour permettre aux citoyens et aux organismes de venir visiter les lieux.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *