Actualités
15:12 17 mai 2011 | mise à jour le: 17 mai 2011 à 15:12 temps de lecture: 4 minutes

Sainte-Anne-de-Beaupré rajeunit son conseil municipal

Pour une troisième année de suite, le maire et les conseillers municipaux de Sainte-Anne-de-Beaupré ont cédé leur siège, le temps d’une journée, pour permettre à sept élèves de l’École primaire de la Place-de-l’Éveil de découvrir le fonctionnement des services offerts à la population.

L’activité Élus d’un jour s’est déroulée, hier, une semaine après la tenue d’une élection dans les classes de 5e et de 6e année des enseignantes Johanne Racine et Élise Hébert. Le scrutin avait été précédé par une campagne électorale en bonne et due forme.

«J’invite les jeunes à participer à l’activité, l’an prochain, car ils ont vivre des moments inoubliables», a affirmé un des six conseillers municipaux, Olivier Blouin, au terme d’une assemblée de conseil des élus d’un jour, en présence de leurs parents et de membres du conseil habituel.

Horaire chargé

Pour Olivier Blouin, qui était accompagné de la mairesse Carolane Fillion, et des conseillers Gabrielle Chevalier, Florence Drouin, Anthony Duchesne, Léandre Dufour et Marie-Lou Fontaine-Plante, la journée a débuté sur les chapeaux de roue par la visite du camion de l’unité d’urgence, en compagnie de leurs collègues de classe. 

Des visites de la caserne d’incendie, du garage municipal, du poste de police de la Sûreté du Québec de la Municipalité régionale de comté de La Côte-de-Beaupré, du Centre Sainte-Anne (pour jouer une partie de quilles), des usines de production d’eau potable et d’assainissement des eaux usées étaient inscrites à l’horaire des élus d’un jour qui ont démontré beaucoup d’enthousiasme au terme de leur expérience.

«J’ai beaucoup appris, aujourd’hui (hier). J’ai été surpris de voir qu’il y avait des cellules au poste de police», a souligné le jeune Anthony Duchesne. 

Léandre Dufour a apprécié sa balade en camion de pompier et l’entraînement à la caserne d’incendie. Marie-Lou Fontaine-Plante a retenu que les sirènes du camion de pompier font sursauter.

Des jeunes branchés

«Les jeunes sont allumés et brillants. Ils font des consensus intelligents. Leur façon de voir les choses est différente de la nôtre. Ils sont dynamiques, différents d’année en année», a soutenu le maire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Jean-Luc Fortin. 

«Nous essayons de vous faire vivre la politique de plus près. C’est là que les décisions se prennent concernant votre qualité de vie», a ajouté M. Fortin.

Les jeunes ont prouvé à quels endroits ils placent leurs priorités lorsque est venu le temps d’adopter une série de résolutions qui seront entérinées par la suite par le conseil habituel.

Ils demandent à la Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré que des poubelles soient ajoutées le long de la piste cyclable, qu’un parc de quartier soit aménagé dans l’ouest de la municipalité, de préserver l’eau potable en évitant de nettoyer leur entrée asphaltée avec un boyau et d’implanter une marina afin de mettre en valeur le quai et le littoral (comme déjà présenté par les vrais élus).

On note aussi une demande de financement aux élus provincial et fédéral ainsi qu’à la Ville pour la présentation d’un spectacle d’une troupe artistique de l’école et pour le prolongement de la véloroute Marie-Hélène Prémont jusqu’à la rue Caron. 

M. Fortin souhaite par la présentation de cette journée, organisée en collaboration avec le Club Optimiste Côte-de-Beaupré (qui a défrayé les repas à parts égales avec la Ville), sensibiliser les élèves à l’importance des différents services dans la municipalité et au fait que derrière ces services et équipements, on retrouve des êtres humains qui démontrent une conscience professionnelle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *