Actualités
19:08 25 novembre 2011 | mise à jour le: 25 novembre 2011 à 19:08 temps de lecture: 4 minutes

Les Sœurs de la Charité de Québec fondent l’Institut Mallet

Les Sœurs de la Charité de Québec ont annoncé, ce matin, la création de l’Institut Mallet pour l’avancement de la culture philanthropique, des valeurs d’amour-charité, de compassion, de solidarité et d’engagement, dont la société a grand besoin. Pour l’aider dans ce projet novateur au Québec et au Canada, la congrégation pourra compter sur l’appui de la Ville de Québec, de l’Université Laval et du gouvernement du Québec.

Présent à la conférence de presse tenue à la Maison Mère-Mallet, le maire Régis Labeaume a annoncé une participation financière de 1 M$ de la Ville de Québec au cours des trois prochaines années pour soutenir l’implantation de ce nouvel institut. Ce montant sera puisé à l’intérieur des enveloppes que lui verse le gouvernement du Québec. La congrégation contribuera pour la même somme grâce à l’appui de certains partenaires privés déjà engagés dans le financement des frais de démarrage.

Qualifié d’unique en Amérique du Nord, le nouvel organisme sera logé gratuitement à la Maison Mère-Mallet, siège des Sœurs de la Charité de Québec depuis la fondation de la congrégation en 1849.

La référence en développement de la philanthropie

«L’Institut Mallet aura pour objectifs de devenir la référence dans le développement, l’avancement et la promotion de la pensée et de la culture philanthropique. L’organisme envisage des activités non pas liées à la collecte de fonds, mais bien en rapport avec sa mission qui privilégiera des tables d’études, des projets de recherches, du soutien à la formation, la création d’un centre de documentation et la tenue de conférences. Un sommet est d’ailleurs prévu dès l’an prochain à Québec», a souligné le président du conseil d’administration, Me Jean M. Gagné.
Plusieurs figures connues du milieu des affaires, de l’éducation et de l’entraide communautaire épaulent le projet comme administrateurs, entre autres, le Dr Harry Grantham, professeur émérite à l’Université Laval, Michel Dallaire de Cominar, Pierre Métivier, pdg de Centraide, Michel Côté, directeuir général du Musée de la civilisation de Québec, Denis Brière, recteur de l’Université Laval, Nicole Ouellet de la Fondation Berthiaume-Du-Tremblay et Francine Champoux, présidente de Strataide.

Un grand jour pour la congrégation

«C’est un grand jour pour les 448 sœurs de la congrégation, dont l’âge moyen est de plus de 80 ans. Ce projet représente des années de réflexion, mais aussi une façon innovatrice de perpétuer les valeurs qui nous guident depuis toujours. Nous espérons que l’Institut Mallet permettra l’avancement de ces valeurs, dont la société a grand besoin comme l’amour-charité, la compassion, la solidarité, l’engagement, l’intégrité, la transparence, la liberté et la créativité», a déclaré sœur Carmelle Landry, supérieure générale des Sœurs de la Charité de Québec.

Un montant de 50 000 $ a déjà été versé à l’Université Laval par l’institut pour la création de la Chaire de recherche Marcelle-Mallet sur la culture philanthropique. Le nouvel organisme s’est aussi engagé à obtenir 950 000 $ sur cinq ans pour soutenir les travaux du titulaire de la chaire, le professeur Yvan Comeau. L’institut procèdera bientôt à l’embauche d’un directeur général et du personnel nécessaire à son bon fonctionnement.

Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *