Actualités
20:56 5 février 2018 | mise à jour le: 5 février 2018 à 20:56 Temps de lecture: 3 minutes

Nordique spa Stoneham: au moins six mois

La réouverture du Nordique spa Stoneham devrait avoir lieu l’automne prochain.

Le chalet principal a complètement été détruit par le brasier

Photo gracieuseté

L’incendie a complètement détruit le bâtiment principal du spa et la reconstruction n’est pas prête de commencer. Deux semaines après le sinistre, cinq experts de la compagnie d’assurance étaient sur les lieux afin de déterminer les pertes liées à l’incendie et ce qui peut être récupéré, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments, de même que les pertes de revenus engendrés.

Le propriétaire, Hugues Lavoie, espère pouvoir rouvrir pour la fête du Travail, en septembre.

«Il y a des gens qui n’y croient pas, mais je suis optimiste.»

Ce qui pourrait aggraver la situation est que la tuyauterie a été sans électricité pendant deux jours.

Le propriétaire ne sait pas si le solage a été touché.

Photo gracieuseté

«Il y a toujours eu une circulation d’eau chaude sans arrêt pendant 10 ans, après l’incendie, l’eau des bassins a gelé. Je crains pour la suite et les dommages aux tuyaux.»

D’ailleurs, lorsque le courant a été remis, la compagnie d’assurance aurait pris la décision d’hiverniser la plomberie jusqu’au printemps pour inspecter en profondeur.

La prochaine étape sera d’attendre les évaluations et de proposer un projet de reconstruction au conseil consultatif d’urbanisme de la municipalité, explique le propriétaire. Il devra patienter à la mi-mars pour la présenter ses plans et espérer que ce soit approuvé un mois plus tard.

M. Lavoie précise que toutes les réservations pour le chalet Nordique seront honorées, car il est situé sur un autre terrain et n’a pas été touché par le sinistre. Aussi, tous les membres réguliers et les détenteurs d’une carte détente auront la possibilité d’utiliser les installations du Nordique spa Mont-Sainte-Anne, aussi une propriété d’Hugues Lavoie, pendant la fermeture. Ces clients bénéficieront des mêmes conditions et verront leur abonnement prolongé pour la durée de la fermeture.

Pendant les dernières années, deux autres spas de la Capitale-Nationale ont été la proie des flammes. M. Lavoie se réjouit que les mêmes experts d’assurance appelés aux autres sinistres soient confiés à son dossier.

«Il y a toujours eu une circulation d’eau chaude sans arrêt pendant 10 ans, après l’incendie, l’eau des bassins a gelé. Je crains pour la suite et les dommages aux tuyaux.»

Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *