Actualités
14:43 24 avril 2018 | mise à jour le: 24 avril 2018 à 14:43 temps de lecture: 2 minutes

Événement Emploi Côte-de-Beaupré

Près de 150 chercheurs d’emploi se sont présentés au Centre Sainte-Anne pour rencontrer des employeurs dans le cadre de l’Événement Emploi Côte-de-Beaupré. 

Chaque année, l’événement attire plusieurs personnes

Photo TC Media – Archives

Bien que certains chercheurs provenaient de la région, d’autres se pointaient de l’extérieur pour évaluer les possibilités qui s’offraient à eux. Certains visiteurs détenant déjà un emploi y ont participé dans l’espoir d’améliorer leur sort alors que des retraités recherchaient un emploi à temps partiel.

À l’occasion de cette vingtième édition de l’Événement Emploi, près d’une trentaine d’employeurs, dont le Château Mont Sainte-Anne, Caron et Guay ainsi que la Microbrasserie des Beaux Prés étaient sur place pour recevoir les curriculum vitae.

En complémentarité aux kiosques, les chercheurs pouvaient explorer le mur de l’emploi qui affichait les postes vacants, offerts par des entreprises qui ne pouvaient être présentes.

«À notre kiosque, nous recevions les chercheurs d’emploi qui désiraient obtenir des conseils avant de rencontrer un employeur, explique Gabrielle Morin, agente d’aide à l’emploi au Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Charlevoix/Côte-de-Beaupré. L’événement a connu une hausse de participation de 50% comparativement à l’an dernier. C’est remarquable si on considère qu’il ne dure que quatre heures. Cette année, de très jeunes personnes se sont présentées pour décrocher leur premier emploi. Dès que je voyais des jeunes qui semblaient en être à leur premier salon de l’emploi, j’allais les rencontrer pour les inviter à notre kiosque, leur donner quelques trucs et des conseils avant qu’ils rencontrent un employeur. Le CJE permettait aux participants d’imprimer leur C.V. sur place et d’y apporter des modifications au besoin».

Selon Mme Morin, il est capital de maintenir un tel rendez-vous sur la Côte-de-Beaupré. «On en retrouve un à Québec, un à Beauport et même dans Charlevoix. Toutefois, notre région mérite d’avoir son propre événement. C’est essentiel tant pour les travailleurs que pour les employeurs».

À la fin, plusieurs visiteurs et employeurs affichaient un sourire qui laissait entendre qu’ils avaient trouvé ce qu’ils cherchaient.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *