Actualités
15:00 10 janvier 2018 | mise à jour le: 10 janvier 2018 à 15:00 temps de lecture: 7 minutes

La terre a tremblé sur la Côte-de-Beaupré

Deux tremblements de terre ont été ressentis dans la région de Québec depuis le début de l’année.

Deux secousses en trois jours.

(Photo – Deposit Photos)

Une première secousse de magnitude 3 sur l’échelle de Richter a eu lieu le 2 janvier, à 21h23. Plusieurs citoyens de la Côte-de-Beaupré jusqu’à Pont-Rouge ont rapporté l’événement à la Commission géologique du Canada (CGC). Le premier emplacement rapporté par la CGC était situé dans le fleuve, près de l’île d’Orléans. Le lendemain, cette donnée avait changé.

« Nos spécialistes ont raffiné la localisation géographique et l’épicentre serait plutôt sur la côte sud, entre Berthier-sur-Mer et Saint-Vallier », précise le sismologue, Maurice Lamontagne.

Il ajoute que la CGC a reçu plus de 325 rapports de citoyens, mais que peu provenaient de la Rive-Sud. Le premier vrombissement s’est fait ressentir jusqu’à 72 kilomètres de l’épicentre, Château-Richer se trouve à 20 kilomètres, en ligne droite.

M. Lamontagne confirme que le tremblement de terre du 4 janvier proviendrait du même endroit que le précédent. En un peu plus d’une heure, une centaine de rapports de citoyens ont été envoyés à la CGC, tant par des habitants de Stoneham jusqu’à Saint-Tite-des-Caps. Le tremblement était plus au nord qu’à l’ouest. Encore une fois, peu de signalements ont été faits du sud.

« La formation rocheuse de la côte sud, étant les Appalaches, est très fragmentée, contrairement à la côte nord où c’est le Bouclier canadien. Il est normal que les résidents de la côte sud n’aient peu ou pas ressenti les secousses, c’est la même situation pour l’île d’Orléans, qui est assise sur le sol du sud. »

Maurice Lamontagne tient à rassurer la population en expliquant que ce phénomène n’est pas anormal. Il ajoute que la CGC répertorie jusqu’à 200 tremblements de terre par année, mais un nombre infime est perçu par la population.

Entre le 1er et le 4 janvier, 29 secousses ont été répertoriés au Canada, dont cinq au Québec. Seuls ceux de notre région ont été ressentis en 2018. Le 28 décembre, Ferme-Neuve, au nord de Mont-Laurier, a été secoué avec une de magnitude 4,2 sur l’échelle de Richter.

Le sismologue mentionne qu’il est important de connaître les risques et se préparer à d’autres tremblements de terre.

Les secousses du 2 et du 4 janvier avaient le même épicentre, selon la Commission géologique du Canada.

Image tirée du site Google Maps

Si vous êtes à l’intérieur pendant un tremblement de terre:

-Restez à l’intérieur;

-Abritez-vous sous un meuble lourd, comme une table, un bureau ou un lit. Si ce n’est pas possible, mettez-vous en position accroupie le long d’un mur intérieur et protégez votre tête et votre cou avec vos bras afin de vous protéger de tout objet qui pourrait vous tomber dessus;

-Agrippez-vous à l’objet sous lequel vous êtes réfugié afin de rester couvert. Préparez-vous à suivre cet objet en mouvement jusqu’à ce que le tremblement ait cessé;

-Si vous êtes dans un centre commercial, entrez dans le magasin le plus proche. Éloignez-vous des fenêtres et des rayons comportant des objets lourds;

-À l’école, réfugiez-vous sous un bureau ou une table et agrippez-vous-y. Tournez le dos aux fenêtres;

-Si vous êtes en fauteuil roulant, verrouillez les roues et protégez-vous le cou et la tête.

Source: http://www.preparez-vous.gc.ca

Si vous êtes à l’extérieur pendant un tremblement de terre:

-Restez à l’extérieur;

-Dirigez-vous vers un endroit dégagé, à l’écart des immeubles. L’endroit le plus dangereux se situe à proximité des murs extérieurs;

-Si vous êtes dans un endroit public achalandé, réfugiez-vous dans un endroit où vous ne serez pas piétiné.

Source: http://www.preparez-vous.gc.ca

Si vous êtes au volant pendant un tremblement de terre:

-Essayez de vous arrêter à un endroit sûr où vous ne bloquerez pas la route et restez à l’intérieur de celle-ci. Laissez la voie libre pour les véhicules de secours et d’urgence;

-Évitez les ponts, les passages sous ou sur les viaducs et les rues bordées d’immeubles susceptibles de s’effondrer;

-Écoutez la radio pour connaître les directives des responsables des services d’urgence;

Ne sortez pas de votre véhicule si des fils électriques sont tombés dessus. Attendez qu’on vienne vous secourir;

-Si vous êtes dans un autobus, restez assis jusqu’à ce que l’autobus s’arrête. Réfugiez-vous dans un endroit protégé. Si cela est impossible, accroupissez-vous sur votre siège et protégez votre tête contre les débris;

Source: http://www.preparez-vous.gc.ca

À éviter en cas de tremblement de terre:

-Les portes, les fenêtres, les bibliothèques, les meubles en hauteur et les appareils d’éclairage: vous pourriez être blessé par des débris de verre ou des objets lourds;

-Les ascenseurs: si vous êtes dans un ascenseur pendant un tremblement de terre, appuyez sur les boutons de chaque étage et sortez de l’ascenseur aussitôt que vous le pouvez;

-Les fils électriques tombés: tenez-vous au moins à dix mètres de distance pour éviter les blessures.

Source: http://www.preparez-vous.gc.ca

À quoi s’attendre lors d’un tremblement de terre de petite et moyenne envergure:

-Ils ne durent que quelques secondes et ne comportent aucun risque;

-Il se peut que, dans votre maison, certains plafonniers bougent et que certains objets soient secoués légèrement;

-Si vous êtes à l’extérieur, il se peut que vous sentiez un léger tremblement sous vos pieds;

-Si vous êtes près de l’épicentre du tremblement de terre, vous pourriez entendre une forte détonation suivie de secousses.

Source: http://www.preparez-vous.gc.ca

À quoi s’attendre lors d’un tremblement de terre de grande envergure:

-Ils peuvent durer plusieurs minutes et constituent une catastrophe naturelle si leur épicentre est à proximité d’une région densément peuplée ou s’ils sont d’une envergure suffisamment élevée pour la région;

-Le sol ou le plancher bougera, peut-être de façon violente;

-Que vous soyez près ou loin de l’épicentre, vous sentirez probablement un tremblement suivi d’un mouvement rotatif, comme si vous étiez en mer;

-Si vous êtes éloigné de l’épicentre, il se peut que vous voyiez des bâtiments osciller ou que vous entendiez un grondement;

-Vous pourriez être étourdi et incapable de marcher pendant le tremblement de terre;

-Si vous vivez dans un immeuble en hauteur, vous ressentirez davantage d’oscillations et moins de secousses que dans un petit bâtiment à un seul étage. Aux étages inférieurs, le tremblement sera plus rapide (comme dans les maisons unifamiliales). Aux étages supérieurs, le tremblement sera plus lent, mais l’immeuble oscillera davantage;

-Des meubles et des objets non fixés pourraient basculer, glisser sur le plancher ou être propulsés violemment à travers la pièce;

-Des luminaires non stabilisés et des panneaux de plafond pourraient tomber et des fenêtres pourraient se fracasser;

-Il pourrait y avoir des pannes de courant.

Source: http://www.preparez-vous.gc.ca 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *