Actualités
13:50 6 juin 2018 | mise à jour le: 6 juin 2018 à 13:50 temps de lecture: 3 minutes

Un camping municipal au Domaine Sainte-Anne

Bonne nouvelle pour les gens qui avaient l’habitude de fréquenter le camping du Domaine Sainte-Anne, puisque l’annonce officielle de sa réouverture a récemment été faite par voie de communiqué. 

Le camping avait fermé à l’automne 2016 en raison d’un conflit entre les Pères Rédemptoristes et la municipalité.

Photo Métro Média – Émilie Pelletier

Alors que l’administration de Sainte-Anne-de-Beaupré était, depuis plusieurs mois déjà, en litige avec la congrégation des Rédemptoristes qui sont propriétaires du terrain, ces deux parties sont finalement parvenues à une entente. En effet, pour l’été 2018, c’est la Ville qui sera en charge de la logistique et de la gestion sécuritaire de ce terrain, en plus de s’assurer d’effectuer les travaux d’entretien nécessaires à son accessibilité. C’est d’ailleurs à l’aide des bénéfices encourus par la location des emplacements du camping que la municipalité couvrira ces frais de services.

La vice-rectrice du sanctuaire, Assunta Bouchard, précise que le site demeure aux mains des Rédemptoristes tout en se disant satisfaite de l’accord de collaboration qui a été pris.

«C’est une très bonne nouvelle, car c’est un beau partenariat avec la municipalité !», a-t-elle lancé.

De son côté, Jacques Bouchard, maire de Sainte-Anne, juge que la réouverture du camping aura des retombées considérables quant au tourisme autour de la Basilique et sur la Côte-de-Beaupré.

«Ça nous assure maintenant un apport économique dans la région, parce qu’avant, les gens n’étaient que de passage, alors que là, ils vont peut-être rester avec nous quelques jours de plus», a-t-il observé, saluant au passage l’ouverture des Pères Rédemptoristes dans l’ensemble du processus décisionnel.

Ouverture en juin

Au moment d’écrire ces lignes, le site n’avait toujours pas été réaménagé pour accueillir ses premiers visiteurs. Pourtant, selon le maire de la municipalité de Sainte-Anne, le camping devrait être prêt quelque part au mois de juin, mais il sera uniquement ouvert les fins de semaine. Il faudra être patient et attendre la fête de la Saint-Jean-Baptiste, moment où l’on prévoit définitivement son ouverture permanente, et ce, jusqu’au mois d’octobre.

Les modalités encadrant la location et la gestion du site seront quant à elles déterminées prochainement et diffusées sur le site web de la municipalité.

Rappelons que l’an dernier, le camping avait reçu des visiteurs seulement lors de la période de la Neuvaine de Sainte-Anne, du 14 au 27 juillet 2017.  

Le secteur de la Basilique Sainte-Anne attire en moyenne un million de visiteurs chaque année

Photo Métro Média – Émilie Pelletier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *