Actualités
14:08 20 juillet 2018 | mise à jour le: 20 juillet 2018 à 14:08 temps de lecture: 2 minutes

Logiciel Sport-Plus: plus de peur que de mal

Les municipalités de  Boischatel et de Château-Richer ont tenu à rassurer la population après qu’une faille informatique ait atteint le logiciel Sport-Plus, mettant en jeu les données personnelles de nombreux utilisateurs.

Plus de 140 municipalités et près de 200 organismes de loisirs se servent du logiciel Sport-Plus

Photo – Deposit Photos

Selon un récent reportage publié par TVA Nouvelles, ce sont les informations d’environ 130 000 Québécois qui auraient été exposées grâce à ce piratage de la plateforme d’inscription.

Au sein de la MRC de la Côte-de-Beaupré, Boischatel et Château-Richer apparaissaient dans la liste des municipalités et villes où les gens étaient à risque d’avoir été touchés.

Peu de temps après l’annonce de cette brèche possiblement causée par la nouvelle version de la plateforme, Boischatel a rendu public un avis sur son site web, afin de rassurer la population en confirmant l’absence de vol de renseignements confidentiels sur son territoire.

«Selon les plus récentes informations fournies par la compagnie LS+, qui développe le logiciel, aucune donnée de résidents de Boischatel n’a été consultée. L’enquête a conclu que les données de 30 personnes avaient été consultées, lesquels ont tous été avisés de la situation», peut-on lire.

Quant à lui, le directeur général de Château-Richer déclare que la licence d’inscription de la municipalité avec la plateforme n’avait pas été renouvelée depuis 2016 et qu’il ne comptait aucun usager. Nulle information personnelle n’a donc pu être dérobée.

Notons que la faille a été corrigée et que de plus amples mesures de sécurité seront prises pour assurer une meilleure protection des données. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *