Actualités
00:31 26 septembre 2018 | mise à jour le: 26 septembre 2018 à 00:31 temps de lecture: 4 minutes

Quand toutous et nounous vont de pair

ENTREPRISE. Il peut parfois sembler inquiétant de  confier son compagnon à quatre pattes en pension pendant son absence. C’est donc pour rassurer les propriétaires de bêtes qu’une résidente de Boischatel a créé Couette et Croquettes, son propre réseau de gardiennage, qui met en relation des gardiens et des pensionnaires dans la ville de Québec et les régions limitrophes. 

Les demandes affluent dès le début mars pour faire garder son chien pendant les vacances d’été.

(Photo Métro Média – Émilie Pelletier)

Joëlle Clermont a toujours eu une passion incommensurable pour les chiens, elle qui est propriétaire de Molly, une Golden Retriever croisée âgée de 10 ans. Or, en 2008, l’idée de Couette et Croquettes lui est venue : pourquoi ne pas offrir ses services pour héberger temporairement les animaux des autres?

N’étant pas trop friande des chenils, elle a commencé à en garder dans sa propre résidence. Telle une pension, 30 chiens différents ont été accueillis pendant un an, à sa résidence de Boischatel. 

«J’ai toujours voulu être maman à la maison, alors l’optique de jumeler maman et gardienne de chiens m’a semblé un match parfait!», explique celle qui avait toujours en tête de faire grossir son projet.

Les débuts du réseau

Faisant face à une demande sans cesse croissante et à plusieurs obligations de refus consécutifs, Mme Clermont a songé à une nouvelle formule qui lui permettrait d’accueillir davantage de pensionnaires.

«Je me suis mise à la recherche d’une option pour offrir un service de qualité et fiable à mes clients déçus. J’ai pensé déménager pour garder plus de chiens à la fois, mais je ne voulais pas devenir un chenil», raconte Mme Clermont, alors qu’elle  a appris au même moment que la réglementation de Côte-de-Beaupré interdit les chenils, si le lieu accueille sur place un nombre trop important d’animaux. Or, on lui a confirmé que ces derniers sont tolérés si aucune plainte de voisins n’est acheminée à la Ville.

C’est donc inspirée de concepts de l’étranger qu’elle a mis sur pied le réseau de gardiennage Couette et Croquettes, avec la collaboration d’amoureux des chiens acceptant d’en garder chez eux. De fil en aiguille, d’autres se sont greffés à l’équipe, pouvant dès lors répondre davantage aux besoins des propriétaires d’animaux.

«Je dois aller rencontrer les gens qui se proposent comme gardiens, pour m’assurer que je peux avoir confiance en leurs intentions», assure Mme Clermont, pour qui le territoire se limite aux régions de Québec, de la Côte-de-Beaupré, de la Rive-Sud, et de Portneuf.

Une fois le processus enclenché, les deux parties doivent se soumettre à des questionnaires exhaustifs, afin de réaliser le jumelage le plus réaliste qui soit, quant au milieu de garde et aux caractéristiques comportementales du chien. Une rencontre est ensuite organisée, afin de rassurer le maître par rapport aux conditions dans lesquelles se trouvera son animal en son absence. En outre, l’accent étant mis sur le bien-être de l’animal, les gardiens bénéficient également d’un document visant à les guider dans leur expérience.

Une forte demande, mais une offre restreinte

Bien que le réseau compte aujourd’hui 24 gardiens, ce nombre n’est plus suffisant pour la demande accrue en termes de pensionnaires, qui ne cesse de croître.

Bien sûr, en période estivale, l’affluence est plus importante, parce que les gens prennent souvent des vacances prolongées à l’extérieur. Or, les gardiens sont également en vacances.

«On a un problème concernant le nombre de gardiens, mais maintenant qu’on en a quelques-uns, on est quand même en mesure d’envoyer les chiens dans des familles mieux adaptées à leurs besoins, afin que ce ne soit pas dangereux ou stressant pour personne», se réjouit celle qui est aidée d’une agente de réservation pour traiter toutes les requêtes.  

D’ailleurs, les dernières données de réservation montrent que depuis le mois d’avril, la gestionnaire de l’entreprise a reçu 474 demandes, desquelles 273 ont abouti à un gardiennage.  

Il est possible de trouver les coordonnées de Joëlle Clermont et plus de détails sur le fonctionnement au couetteetcroquettes.com

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *