Actualités
21:58 7 octobre 2008 | mise à jour le: 7 octobre 2008 à 21:58 temps de lecture: 3 minutes

Le nouveau Centre sportif ouvre ses portes à Boischatel

Le choix des activités de loisirs est dorénavant plus élaboré à Boischatel et l’ouverture du tout nouveau Centre sportif y est pour quelque chose.

L’édifice érigé au coût de 4,2 millions $ à l’ouest du ruisseau longeant le Centre de loisirs Roland-Lavoie a ouvert ses portes le 6 octobre.
«Déjà plus de 200 personnes se sont inscrites à des activités de loisirs. Nous estimons que plus de 800 personnes fréquenteront le centre à chaque semaine et pour la première année, nous prévoyons une achalandage de 50 000 personnes», a déclaré le directeur du Service de loisirs et la culture de Boischatel, Claude Martin.

Les journées portes ouvertes qui ont eu lieu les 4 et 5 octobre ont permis de constater un engouement pour ce nouvel équipement municipal car plus de 1200 personnes en ont profité pour découvrir les différentes facettes de ce bâtiment qui totalisent quelque 14 000 pieds carrés répartis sur deux étages.
À tout bout de champ, des personnes venaient féliciter le maire de la municipalité, Yves Germain, et M. Martin, présents lors des journées portes ouvertes, alors que le représentant de L’Autre Voix tentait de réaliser des entrevues.

Vaste gymnase

L’édifice proposera aux utilisateurs un gymnase de 9050 pieds carrés, des gradins, une salle d’entraînement, une scène amovible, un mur d’escalade (2009), des vestiaires et un casse-croûte santé (2009).
«Badminton, basket-ball, volley-ball, tennis, handball, soccer intérieur, escalade, rassemblements, événements, compétitions, entraînement en salle, spinning (vélo intérieur), conditionnement physique de toutes sortes, telles seront les utilisations possibles du bâtiment», a commenté M. Martin, en spécifiant qu’une compétition de mini-basket de Québec est déjà inscrite à l’horaire.

Il a ajouté la terrasse extérieure où seront installées des tables de pique-nique à proximité du parc pour les enfants de 5-12 ans.

Subvention importante

Le projet avait pris son envol en septembre 2007, lors de l’annonce faite par l’ex-ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Philippe Couillard, d’une subvention de 1,9 millions $ permettant la construction de ce nouvel équipement dont la construction s’est étalée sur un an. La subvention provenait du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport issue du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives. La municipalité défraiera la différence.

Le maire Germain a tenu à remercier l’ancien député de Montmorency de 2003 à 2007, Raymond Bernier, pour sa grande implication et son support qui ont permis une conclusion si positive de ce dossier.
«Ce nouvel édifice jouera aussi le rôle de centre communautaire car il pourra accueillir jusqu’à 600 personnes, ce qui viendra combler cette lacune sur le territoire de Boischatel», a précisé M. Germain.

Conception signée par un Boischatelois

La conception architecturale et la coordination professionnelle du projet ont été confiées à Carlo Peirolo, de la firme Larochelle Peirolo, architectes, un résident de Boischatel qui a déjà signé le Manoir Boischatel, la Maison Vézina et l’hôtel de ville.

Au tour de la caserne

Une autre activité portes ouvertes se déroulera à Boischatel, le dimanche 12 octobre, de 9 h à 16 h, alors que les citoyens pourront visiter la nouvelle caserne de pompiers, située sur le chemin des Mas, près de l’usine d’épuration des eaux.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *