Actualités
19:22 10 novembre 2009 | mise à jour le: 10 novembre 2009 à 19:22 temps de lecture: 4 minutes

Jocelyn Boivin

Lors de sa 2e édition, cet événement-spectacle reçoit 1200 visiteurs dans un décor majestueux: la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré. Le volet spectacle s’inscrit dans une longue fin de semaine de quatre jours où la population locale et touristique est animée sous plusieurs aspects: spectacle intérieur, spectacle pyrotechnique, grand marché extérieur, place des arts et place de la famille. Le chanteur Claude Dubois a donné un spectacle en parfaite symbiose avec l’audience, accompagné de l’ensemble vocal Arc-en-sons, le temps de huit chansons. Pour une deuxième année, les Pères Rédemptoristes ont fait preuve d’une grande ouverture en permettant la tenue de cet événement sur les lieux du sanctuaire. En 2009, en plus d’être en charge de tous les aspects de l’événement au sanctuaire, ils ont repris de main de maître l’organisation de l’événement avec l’aide de partenaires. Le recteur du Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, père Guy Pilote, a reçu le prix du maire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Jean-Luc Fortin.

Résident de L’Ange-Gardien, Maurice Gariépy, a toujours été impliqué comme bénévole dans diverses organisations. Dans les années 1960 et pendant 10 ans, il a œuvré dans les Ligues du Sacré-Cœur. Puis, il s’est joint à la chorale de L’Ange-Gardien dont il fait toujours partie. À la fin des années 1990, il agit comme marguillier de sa paroisse durant deux mandats. De 2000 à 2008, M. Gariépy s’est impliqué dans l’Association bénévole de la Côte-de-Beaupré. Beau temps, mauvais temps, il transporte des personnes dans le besoin pour se rendre à un lieu donné. Apprécié de tous, sa bonne humeur et sa facilité de communiquer sont quelques-unes de ses nombreuses qualités. Depuis 45 ans, il œuvre à la société Saint-Vincent-de-Paul dont quelques années à titre de président. À un âge vénérable, il est toujours impliqué à temps plein au sein d’œuvres caritatives et des événements majeurs de sa municipalité tels la Fête nationale et la Traversée du pont de glace. Le maire de L’Ange-Gardien, Pierre Lefrançois, a remis le prix à M. Gariépy.

René Guénard, de Saint-Joachim, est depuis son adolescence une personne dévouée à son milieu. Impliqué au conseil d’école et dans diverses associations, il s’est impliqué dès le début de sa vie d’adulte dans l’organisation des Chevaliers de Colomb. Malgré que son travail l’amène à déménager fréquemment, il continue toujours d’œuvrer dans cet organisme. Lorsque ses enfants ont débuté des activités sportives, il n’a pas hésité à s’impliquer comme entraîneur auprès des équipes de hockey ou de balle molle tant pour les adultes que les enfants. Au cours de sa vie, il a opéré chez lui un centre pour personnes âgées et, par la suite, une maison pour les déficients intellectuels. À son arrivée sur la Côte-de-Beaupré, M. Guénard s’est impliqué de près au Centre d’initiation au patrimoine – La Grande Ferme. Depuis huit ans, il ne ménage aucun effort auprès de l’Association bénévole de la Côte-de-Beaupré dont il est le président. M. Guénard a reçu son prix du maire sortant de Saint-Joachim, Gaston Gagnon.

Jocelyn Boivin, de Beaupré, a fondé, en 1989, sa propre entreprise de construction domiciliaire. Dès les débuts, il se donne pour mission de mettre à la disposition de sa clientèle l’écoute, l’expertise et les hauts standards de qualité auxquels ils sont en droit de s’attendre. Fortement impliqué au sein de l’APCHQ, tant au niveau régional qu’au niveau provincial, il est aussi président d’Expo Habitat en 2002. Depuis quelques années, M. Boivin a réalisé sur la Côte-de-Beaupré au-delà de 45 millions $ d’investissements divers, allant de la construction de résidences pour personnes âgées, en passant par d’importants développements domiciliaires dont: Le Domaine de l’Érablière, La Seigneurie de Beaupré et le Faubourg de la Crête. C’est grâce à lui que la Côte-de-Beaupré a connu une visibilité sans précédent avec la construction à Beaupré de la Maison Expo Habitat en 2008. M. Boivin a accepté son prix des mains du maire de Beaupré, Henri Cloutier.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *