Actualités
20:03 9 février 2009 | mise à jour le: 9 février 2009 à 20:03 Temps de lecture: 3 minutes

Château-Richer gagne une patinoire, mais perd la partie

La Ville de Château-Richer a mis le paquet, le 7 février pour lancer de digne façon la première édition de la Fête du château blanc. Le site des loisirs a été envahi par des centaines de personnes qui ont été témoins de l’inauguration de la nouvelle patinoire et d’un palpitant match de hockey entre les anciens Nordiques de Québec et les employés municipaux de Château-Richer.

Au lendemain de la partie disputée devant des estrades remplies par une belle journée d’hiver, le pointage final variait d’une personne à l’autre, mais ce qui faisait l’unanimité, c’est le succès qu’a obtenu cette première présentation de la Fête du château blanc.

Selon le maire de la Ville, Frédéric Dancause (qui a marqué le premier but de la fusillade), plus de 800 personnes ont fréquenté le site de la rue Pichette que ce soit pour les jeux pour enfants (glissade avec chambre à air, jeux gonflables, animation, etc) ou pour assister à la partie de hockey.

Equipement régional

Avant que les Réal Cloutier, Alain Côté, Luc Dufour, Marc Fortier, Pierre Lacroix et Dave Pichette éblouissent la galerie par la qualité de leur jeu, les spectateurs ont eu droit à l’inauguration de la nouvelle patinoire qui a coûté plus de 80 000 $.

En présence des députés fédéral, Michel Guimond, et provincial, Raymond Bernier, ainsi que des maires de la Côte-de-Beaupré, Frédéric Dancause a procédé à la traditionnelle coupe de ruban bleu avec des fleurdelisés en compagnie des membres du conseil municipal et des anciens Nordiques.

La patinoire, dont les bandes sont fabriquées de matériaux en composite ultramoderne et non en bois, compte aussi une clôture qui sert de baie vitrée et des réflecteurs.
«La durée de vie des bandes s’étale sur 100 ans. Je ne serai pas là, lorsque viendra le temps de changer les bandes, mais aujourd’hui, je peux dire que nous disposons d’un équipement régional de qualité», a affirmé le maire Dancause.

Ornée pour l’occasion du logo des Nordiques, au centre de la glace, la patinoire a été aménagée grâce au Pacte rural et aussi grâce à la contribution financière de 20 000 $ de la Caisse Desjardins du Petit-Pré.

Projet rassembleur

M. Dancause a ajouté qu’il s’agissait d’un projet rassembleur pour tous les citoyens de Château-Richer qui pourront s’en inspirer pour réaliser d’autres projets d’envergure.

Pour les amateurs de statistiques, le match amical se serait terminé par la marque de 7 à 3 en faveur des anciens Nordiques. Le pointage aurait pu être beaucoup plus élevé en faveur des visiteurs n’eut été de l’excellente prestation du gardien Yannick Bérubé.

Les employés municipaux de Château-Richer, renforcis par le maire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Jean-Luc Fortin, ont offert une belle opposition face aux fleurdelisés. Le directeur général de la Ville, François Renaud (2), et le directeur des loisirs, Sylvain Tapin, ont réussi à marquer pour Château-Richer.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *