Actualités
16:21 14 janvier 2009 | mise à jour le: 14 janvier 2009 à 16:21 temps de lecture: 4 minutes

Annie Turmel est sortie des sentiers battus

Les préjugés envers les femmes qui choisissent de pratiquer un métier traditionnellement réservé aux hommes, Annie Turmel en n’a rien à cirer. La gagnante d’un prix Chapeau, les filles! en 2006-2007 travaille depuis deux ans comme ébéniste et encourage la gente féminine à suivre ses traces.

C’est pourquoi la résidente de Sainte-Anne-de-Beaupré a été choisie par le ministère de l’Éducation, des Loisirs et des Sports du Québec pour agir à titre de porte-parole des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches pour ce concours qui vise à saluer la réussite des élèves qui ont fait le choix d’une carrière non traditionnelle.

L’ébéniste âgée de 42 ans invite les femmes admissibles à s’inscrire et même à recourir au mentorat pour préparer leur dossier de candidature.

Beaucoup de courage

«À 13 ans, je voulais devenir ébéniste. Mais on m’a refusé ce choix parce que j’étais une fille. Ce jour-là, j’ai été tellement offusquée que j’ai abandonné l’école!», a affirmé Mme Turmel en entrevue à L’Autre Voix.

Vingt-sept ans plus tard, elle a enfin réalisé son rêve. Il lui a toutefois fallu beaucoup de courage.
«L’obstacle le plus important a été ma mise à niveau: pour réussir mes matières de base, j’ai dû suivre 26 cours. Ça me faisait très peur», a-t-elle confié.

Mais après 18 ans comme gérante du département de location de la station de ski Mont-Sainte-Anne, à Beaupré, Annie Turmel avait la bougeotte. Au bout de trois semaines d’orientation dans un centre local d’emploi, elle a réalisé que l’ébénisterie était toujours sa vocation.
«Pour moi, c’est plus qu’imaginer, façonner et fabriquer des meubles, dit-elle. C’est aussi cajoler et fignoler le bois.»

Bouchées doubles

Financièrement, Annie Turmel ne pouvait pas se permettre trois ans et demi d’études et a ainsi dû boucler sa formation en un temps record (deux ans et demi), à raison de 80 heures par semaine. Son conjoint a lui aussi mis les bouchées doubles: travaillant 12 jours sur 14 jusqu’à temps qu’elle termine ses études. Et fini le cellulaire, Internet, les vacances et la deuxième auto.
«Inutile de dire que mes deux ados avaient hâte de me voir retourner au travail!», a ajouté celle qui travaille durant la saison touristique à concevoir des cabanes à oiseaux chez L’Artiste Ébénisterie, voisin du Canyon Sainte-Anne, à Saint-Joachim.

Un allié majeur

Si elle affiche un grand sourire aux lèvres lorsqu’elle parle de sa passion, Annie Turmel le doit à l’organisme Centre Étape, un service d’aide à l’emploi pour les femmes, à Québec.
«J’ai fait tout mon cheminement avec Centre Étape qui m’a apporté une aide extraordinaire. Il m’a référée aux organisateurs du concours Chapeau, les filles! pour que j’agisse comme porte-parole régionale en raison de mon retour aux études alors que j’avais 40 ans», a mentionné celle qui a suivi son cours d’ébénisterie au Centre de formation professionnelle de Neufchâtel.

Retour aux études qui ne s’est pas réalisé en claquant des doigts puisqu’il y lui a fallu trois tentatives avant de dire mission accomplie.
«J’avais trop d’obligations (enfants, école, travail), mais à mon troisième essai, j’ai reçu l’appui d’Emploi Québec», a spécifié Mme Turmel dont les œuvres sont présentées dans le site Internet http://www.lartisteebenisterie.com.

Mise en candidature

Les candidatures pour le concours Chapeau, les filles! doivent être acheminées par les établissements scolaires à la direction régionale du MELS, d’ici le 6 février.

Pour connaître les règlements régionaux et soumettre leur candidature, les personnes intéressées sont invitées à se renseigner auprès de la personne responsable du concours au sein de leur établissement d’enseignement.

Chacune des lauréates régionales recevra un prix en argent de 500 $.

Le nom des gagnantes sera rendu public à l’occasion de la remise des prix le 1er avril 2009, à 17 h, au Centre de formation en mécanique des véhicules lourds, à Saint-Romuald.

De plus amples renseignements sur le concours Chapeau les filles! sont disponibles à l’adresse Internet suivante : http://www.mels.gouv.qc.ca/chapeau ou en communiquant avec la personne responsable par courriel à l’adresse suivante : chapeaulesfilles@mels.gouv.qc.ca.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *