Actualités
13:22 4 juin 2009 | mise à jour le: 4 juin 2009 à 13:22 Temps de lecture: 2 minutes

Trois Prix du patrimoine aussi sur la Côte-de-Beaupré

À l’instar de la Municipalité régionale de comté (MRC) de l’Île d’Orléans, la MRC de la Côte-de-Beaupré présentera aussi trois lauréats lors de la 3e édition des Prix du patrimoine des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches qui aura lieu le 13 juin, à Saint-Michel-de-Bellechasse.

Dans la catégorie Conservation et préservation, Denise Dick, de Château-Richer, l’a emporté pour la Maison Napoléon-Cloutier, de style Second Empire. Fière défenseure du patrimoine bâti et paysager, Mme Dick met en valeur tant sa maison – intérieur et extérieur – que les éléments qui complètent l’ensemble patrimonial: hangar, quai en pierre, trois jardins à l’ancienne. Les travaux de restauration effectuée en 2008 l’ont été avec le souci de préserver ou redonner le cachet d’antan de cette maison construite en 1867. La maison de Mme Dick représente l’une des plus peintes et photographiées de la Côte-de-Beaupré.

Enseignes à l’allure patrimoniale

Le concepteur Jean Miller, Miller Graphistes Conseils de Saint-Ferréol-les-Neiges, a triomphé dans la catégorie Interprétation et diffusion grâce à ses nombreuses enseignes qui parent les principales artères et les entrées des municipalités.

Conteuse et sculpteure

La palme dans la catégorie Porteurs de tradition est revenue à Françoise Lavoie, conteuse et sculpteure, copropriétaire de l’économusée de la sculpture sur bois. Ambassadrice de son mentor, l’artiste Alphonse Paré, c’est à l’aide de tableaux sculptés selon la technique du sculpteur de renommée internationale qu’elle raconte les légendes québécoises. Parfois même, des légendes prennent naissance de son imaginaire (talent de conteuse) et de son outil (talent de sculpteure). Mme Lavoie transmet sa passion du conte et de la sculpture aux plus jeunes par la création d’activités théâtrales et autres formes de démonstrations. (M.C.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *