Actualités
21:01 18 mai 2017 | mise à jour le: 18 mai 2017 à 21:01 temps de lecture: 4 minutes

La structure du quai fragilisée par le mauvais temps

INFRASTRUCTURE. Le quai de Sainte-Anne est malmené par les intempéries, si bien que sa structure en prend pour son rhume. La corvée de nettoyage qui devait ramasser les déchets des abords a dû être remise à plus tard.

L’onde de tempête de la fin avril a frappé le quai de plein fouet.

(Photo tirée de Facebook)

Le quai de Sainte-Anne a besoin d’amour. Du moins, c’est ce que révèlent les dernières analyses de l’infrastructure maritime commandée par la Corporation de développement du quai de Sainte-Anne dans le cadre de sa revitalisation.

«L’analyse nous a révélé aussi qu’il pourrait y avoir des dégâts prochainement à cause des hautes marées qui vont se répéter plus souvent», soutient David Dorion de Développement Côte-de-Beaupré qui collabore avec la Corporation de développement du quai de Sainte-Anne.

La Corporation de développement du quai de Sainte-Anne a tenu à prévenir les citoyens sur l’état du quai.

(Photo tirée de Facebook)

La corporation a été obligée de restreindre la circulation au quai, parce que la zone était devenue précaire. «La corporation demande à la population d’être très prudente», réitère M. Dorion. Sur son affiche installée à l’entrée du quai, elle se dédommage de tout incident qui pourrait arriver advenant qu’un citoyen ne respecte pas les consignes de sécurité.

Déjà, les hautes marées ont laissé leur marque sur le quai, des parties du chemin s’étant affaissées. «Le quai va faire face à de plus en plus de hautes marées comme ça, explique M. Dorion. Le projet de rénovation va tenir compte de ces hautes marées-là.»

«La corporation a enclenché une étude, parce que le projet doit respecter les normes environnementales. Ç’a été fait au cours de l’année 2016 et ça se poursuit présentement. La prochaine étape, c’est la poursuite de l’étude environnementale et l’appel d’offres pour les plans et devis au courant des prochaines semaines.»

Opération nettoyage

Le mauvais temps a aussi provoqué l’annulation de la corvée de nettoyage du quai de Sainte-Anne prévu initialement pour le 6 mai dernier. «C’était tellement pas beau, venteux et tout, on aurait eu l’air d’une gang de fous sur le bord du quai en imperméable à ramasser des bouts de papier», se désole l’organisateur de l’événement, Claude Beaulieu.

Depuis quelques années, ce résident entretient la page Facebook dédiée au quai de Sainte-Anne. Il est l’un de ceux qui fréquentent régulièrement les environs, «presque une fois par jour», selon lui. Le citoyen avait déjà remarqué que les alentours du quai accumulaient les déchets. «J’étais offusqué de voir les déchets après la Neuvaine. Personne ne s’en occupait plus que ça, le monde se lançait la balle. J’avais pris des photos, il y avait toutes sortes de cochonneries dans les boisées de chaque bord.»

Claude Beaulieu avait fait la demande à ce qu’au moins une poubelle soit installée à proximité du quai. «Il y a des papiers de Tim Hortons puis de Subway sur les bords», déplore-t-il. Il rapporte que la Ville s’était engagée à aller la vider de temps à autre.

Même s’il y a eu de l’amélioration depuis 2013 à la création de sa page Facebook, il reste encore du travail à faire selon le citoyen. «Les abords, c’est encore tout sale, personne ne le fait encore. C’est pour ça qu’en faisant une corvée de même, c’est de responsabiliser la Ville ou quelqu’un à faire du nettoyage.»

Pour le résident du coin, le quai représente un attrait aussi bien pour les citoyens et les pêcheurs qui viennent s’y promener que pour les touristes en visite dans la région durant l’année. «C’est important que ce soit propre, on parle quand même d’à peu près 100 000 touristes qui viennent pour la Neuvaine», rappelle-t-il.

Claude Beaulieu espère pouvoir remettre son événement plus tard. Il vise la fin de semaine du 27 mai, en souhaitant que le beau temps soit de la partie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *