Actualités
23:03 5 décembre 2017 | mise à jour le: 5 décembre 2017 à 23:03 temps de lecture: 4 minutes

0,86 mort par année depuis 2003

La route 138 a fait une douzième victime depuis 2003 dans le secteur de Saint-Tite-des-Caps. Un triste bilan souligné par le maire de l’endroit, Majella Pichette.

Le maire de Saint-Tite-des-Caps, Majella Pichette, sur les lieux de l’accident tragique du 27 novembre. Il demeure inquiet pour la sécurité des automobilistes.

(Photo TC Media – Geoffré Samson)

Mishka Théberge-Martin, 26 ans, est la jeune femme de Château-Richer qui a perdu la vie après avoir dévié de sa voie pour des raisons encore inexpliquées, le 27 novembre en matinée. Le lendemain, à quelques kilomètres, une autre femme perdait le contrôle, sans issue dramatique. Selon M. Pichette, l’impact fatal a eu lieu à quelques mètres du tragique accident de juillet 2016, qui a coûté la vie de trois personnes.

En début de semaine, le directeur général de la municipalité, Marc Lachance, mentionnait avoir interpellé le Ministère des Transports (MTQ) à de nombreuses reprises concernant la sécurité de cette route.

Le 29 novembre, la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard, affirmait avoir discuté avec la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay sur les enjeux connus sur la route 138, et ce, depuis son entrée au cabinet. Quelques heures plus tard, la ministre annonçait que le gouvernement avait trouvé un entrepreneur pour installer des bandes rugueuses médianes sur une distance de quatre kilomètres. « Les travaux devraient commencer d’ici une semaine, si les conditions météorologiques le permettent. » Mme Tremblay ajoute qu’une bande de trois kilomètres est prévue en 2018 sur la 138, près du dépotoir. Ce qui portera à sept, le nombre de kilomètres de bandes rugueuses dans ce secteur.

Mishka Théberge-Martin, 26 ans, a perdu la vie sur la route 138.

(Photo courtoisie – Avec l’autorisation de Maxime Lamoureux)

Il n’y a pas que cette section de route que questionne Mme Simard. Elle demande au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) un bilan des accidents mortels et avec blessés survenus sur la route 138 entre les municipalités de Boischatel et de Baie-Saint-Paul. Sa demande inclut aussi les accidents impliquant des cervidés survenus entre les villes de Beaupré et de Baie-Saint-Paul. La députée est en attente de ces renseignements.

L’action directe de Véronyque Tremblay a été saluée positivement par la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré. « La ministre déléguée aux Transports a fait preuve de proactivité et se montre très collaborative. Nous prenons la sécurité des usagers réellement au sérieux. »

Mme Simard ajoute qu’ils analyseront le bilan des accidents survenus sur la route 138, puis identifieront les mesures pertinentes qui pourraient être mises en place pour améliorer les déplacements en toute sécurité avec les autorités du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports.

Le maire de Saint-Tite-des-Caps croit qu’une voie de contournement, sur une distance d’environ cinq kilomètres vers l’est, serait une solution. « Il y aurait moins de risque d’accident où il y a des résidences et la 138 pourrait être dédiée à la circulation locale. Ça serait plus sécuritaire en hiver comme en été. » Majella Pichette a précisé qu’il reste quelques détails à vérifier et qu’il en fera une proposition lors d’un prochain conseil de la municipalité.

Les causes de deux événements sont encore inconnues, mais les enquêtes et le rapport du coroner sur l’accident mortel permettront sûrement d’en apprendre davantage… dans quelques mois.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *