Actualités
16:30 19 décembre 2017 | mise à jour le: 19 décembre 2017 à 16:30 temps de lecture: 4 minutes

450 morsures de chiens par jour au Québec

Par année, 164 000 morsures canines sont répertoriées pour l’ensemble des Québécois, plus de la moitié faite par le chien de la famille.

Nancy Gallant s’adonne aussi à la promenade de chiens multiples.

Photo gracieuseté

Ces statistiques sont rapportées par l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ), après un sondage commandé par l’organisme à la firme Léger Marketing. Ce même rapport a répertorié 25 chiens de race ou croisé parmi les agresseurs. Il révèle que 19,2% des morsures sont faites par des Chihuahuas, suivi du Berger allemand avec 10,1%. Le Pitbull se retrouve en 18e position derrière les Golden retriever, les Labrador et les Épagneuls.

L’éducatrice et coach en comportement canin, Nancy Gallant, se spécialise dans la prévention des morsures avec une approche dynamique, pratique et ludique auprès des enfants. L’enseignante de 5e année, Marie-Ève Cloutier, de l’école de la Châtelaine à Château-Richer, a demandé à Mme Gallant de présenter un atelier à ses élèves pour en apprendre davantage sur le monde canin.

Nancy Galant en compagnie des élèves de l’école de la Châtelaine, à Château-Richer.

Photo gracieuseté

« La première rencontre a eu lieu le 19 décembre, juste avant les Fêtes. » La coach explique qu’il est d’autant plus important en cette période des Fêtes de bien comprendre le langage des chiens qui subissent un plus grand stress. « Les enfants vont chez des membres de la famille et peuvent être exposés à des animaux. J’outille les jeunes pour prévenir les incidents. »

Selon l’AMVQ, le nombre de cas de morsures totalement gratuites est extrêmement rare. L’association compte 800 médecins vétérinaires au Québec et conseil d’avoir une consultation avec un spécialiste avant l’achat du chien afin de prévenir les drames.

L’Expertise de Mme Galant, résidente de Boischatel, vient de plusieurs formations en comportement et en entraînement canin avec le Dr Joël Dehasse et Jean Lessard, cofondateur du Regroupement québécois des Intervenants en éducation canine.

À compter de janvier, Nancy Gallant donnera des ateliers parascolaires en collaboration avec le département des loisirs des municipalités de Boischatel et Château-Richer, dans les écoles de la Châtelaine et à l’école primaire Boréal.

Selon le Conseil des directeurs de santé publique du Québec, plus de 60% des cas de morsures se produisent dans des lieux privés et elles seraient faites par des chiens bien connus de la victime. De plus, ces chiens n’avaient jamais mordu ou démontré de signe d’agressivité auparavant.

Afin d’éviter le plus de morsures possibles, voici quelques trucs:

  • Avant de s’approcher ou de toucher un chien inconnu, il faut toujours demander la permission au maître. Si le chien est seul, il pourrait s’agir d’un chien errant, la prudence est conseillée et d’éviter de s’en approcher;
  • On doit s’assurer que le chien nous voit avant de le caresser. On doit mettre la main à la hauteur du museau, jamais sur la tête, et attendre qu’il s’approche par lui-même et nous sente avant de le flatter;
  • Ne jamais courir ni se sauver lorsqu’un chien inconnu s’approche de nous en nous menaçant. Il risquerait de nous percevoir comme une proie potentielle;
  • Il ne faut jamais tirer la queue ou les oreilles d’un chien;
  • Les enfants doivent éviter de pourchasser, provoquer ou taquiner un chien. Il ne faut pas enlacer un chien.
  • Les enfants doivent apprendre à rester calme, ne pas crier près d’un chien, et surtout de ne pas le fixer directement dans les yeux, car il pourrait interpréter le geste comme une menace;
  • Ne jamais caresser un chien qui dort.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *