Actualités
15:09 20 décembre 2017 | mise à jour le: 20 décembre 2017 à 15:09 temps de lecture: 4 minutes

Pas de patinoire à Château-Richer cet hiver

Les activités hivernales à Château-Richer seront réduites jusqu’à l’été. Les retards sur le site du chalet des loisirs ne permettront pas d’accès avant juillet.

Le parc en construction dans son état actuel. La démolition du chalet n’a pas encore eu lieu.

Photo TC Media – Geoffré Samson

Le maire Jean Robitaille confirme qu’il n’y aura aucune patinoire dans la Ville cet hiver. En octobre, l’administration de Château-Richer annonçait les détails des deux phases en prévision de l’aménagement du chalet, de la patinoire, en plus d’autres espaces comme les jeux d’eau, une piste de BMX élargie et un skate park.

Tous les travaux se font sur un même terrain et deux entrepreneurs distincts occuperont le même lot. Selon les devis et les exigences de la Ville, les entreprises Maxi-Paysage inc. et Construction Citadelle inc. devaient travailler de concert. Selon les renseignements obtenus lors du Conseil municipal du 4 décembre, le chargé de projet de Maxi-Paysage, Steve Goulet, ne voulait pas que Citadelle commence ses travaux et désirait être le maître d’œuvre de l’ensemble du chantier. Cette demande formulée le 20 octobre auprès de la Ville, ne lui aurait pas été accordée. « Jamais, Maxi-Paysage Inc, par le biais de ses représentants, n’a voulu nuire à quiconque dans ce dossier. On parle ici de santé et sécurité pour les travailleurs », ajoute M. Goulet.

Le 23 novembre, Maxi-Paysage clôturait son chantier afin de reprendre les travaux au printemps.

Du côté de Construction Citadelle, son chargée de projet, Valérie Binette, mentionne qu’il a été décidé que même si les deux chantiers se retrouvent sur un même cadastre, il y aurait deux maîtres d’œuvre. Chaque entreprise s’occupera de ses travaux. Elle ne veut pas commenter si leurs travaux ont été retardés par cette discorde.

Sécurité

Malgré la clôture, Jean Robitaille mentionne qu’il n’est pas sécuritaire d’ouvrir la patinoire cet hiver. « Nous avons tout évalué. Il n’y a pas de lampadaire ni d’éclairage possible, il n’y a pas d’eau et le site comporte des éléments, comme les jeux d’eau, pouvant mettre en danger la sécurité de nos enfants. » De plus, une surface conçue pour le dek hockey nécessite un entretien différent qu’une patinoire traditionnelle

Selon ce qui a été dit lors du dernier conseil, la CNESST aurait donné l’aval à Citadelle pour la démolition du chalet car l’autre chantier était fermé. La communicatrice régionale de la CNESST, Alexandra Houde, mentionne que la Commission n’a jamais statuée si les entrepreneurs pouvaient ou pas travailler sur le même chantier. Mme Houde ajoute qu’ils n’ont pas à donner l’autorisation à Citadelle de débuter les travaux. « Notre travail vise seulement la sécurité des travailleurs, le reste demeure la décision de la Ville. » D’ailleurs, la CNESST confirme qu’une lettre avec des recommandations, à l’attention de la Ville, mais ne peut pas confirmer à qui elle a qui elle a été envoyée. Le directeur général de Château-Richer, François Renaud, précise qu’il n’a jamais vu cette lettre.

Démolition

La voie d’accès pour la démolition du vieux chalet devait se faire par les terres agricoles. Afin d’éviter une possible infraction envers la CPTAQ, M. Renaud mentionne avoir changé les plans. La circulation des véhicules lourds et de la machinerie se fera par le développement Havre Saint-Laurent.

Au moment d’écrire l’article, le directeur général affirmait qu’un passage sera prêt dans les jours suivants, mais ne sait pas quand Construction Citadelle commencera la démolition. Questionnée sur le sujet, la chargée de projet de Citadelle, Valérie Binette, a refusé de répondre en nous référant à la Ville de Château-Richer, qui ne sait pas quand l’entrepreneur débutera.

« Une chose est certaine, il y aura un chalet l’été prochain », assure le maire.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *